Ocoeur

A Parallel Life

(n5MD / Import)

 date de sortie

22/07/2014

 genre

Electronique

 style

Electronica

 appréciation

 écouter

9 extraits en streaming

 tags

Electronica / n5MD / Ocoeur

 liens

n5MD
Ocoeur

 autres disques récents
Gratuit

(Ego Twister)
Resina
s/t
(130701)
Altars Altars
Small Hours
(Home Normal)
Monty Adkins
Unfurling Streams
(Crónica Electronica)

Assez insatiable, Ocoeur publie déjà son second album sur n5MD, quatorze mois après le premier (et alors qu’un EP s’était intercalé entre temps). Si, pour certains artistes, une telle prolixité ne nous emballe guère, avec le Français, c’est un véritable plaisir que de retrouver ses compositions electronica puisque c’est pleinement emballés que nous avions découvert ce musicien l’an passé. Titres assez longs (près de six minutes de moyenne), travail assez fin sur la construction de chaque morceau, qualités et variété des composantes : assurément, les points forts de Franck Zaragoza se retrouvent sur A Parallel Life.

Sous cet aspect, c’est avec grande satisfaction qu’on reçoit les combinaisons rythmiques-mélodies mises en place de la plupart des pistes (Universe et, plus encore, L’Horloge et North) ou bien les « vents électroniques » convoqués comme organe matriciel de First Highway. Au-delà de ces éléments bien connus, Ocoeur se signale par une grande capacité à faire rapidement évoluer certains de ses morceaux, à l’image du dernier cité qui bascule dans un registre plus IDM et voit même apparaître quelques notes de piano. Même capacité de mouvement dans Ostz qui vient se parer d’atours plus rythmés à la fin de son premier tiers.

Avec cette diversité (jusqu’au titre caudal, l’arythmique et rêveur Red), l’écoute d’A Parallel Life se situe donc dans la bonne continuité de Light As A Feather, tandis que le EP Memento se concentrait davantage sur le piano. Définitivement, Ocoeur se présente donc comme une très belle découverte de ces dernières années, nous interrogeant simplement sur le fait qu’il se fait aussi rare sur les scènes nationales, lui qui est pourtant basé à Bordeaux et s’est déjà produit en concert à quelques reprises.

edit : cette attente sera comblée dans les prochaines semaines car Ocoeur joue successivement à Bordeaux et à Saint-Ouen, dans le cadre du Festival Transient.

François Bousquet
le 25/09/2014

À lire également

Near The Parenthesis
Japanese For Beginners
(n5MD)
Lights Out Asia
Tanks And Recognizers
(n5MD)
Dalot
Minutestatic
(n5MD)
Aerosol
Leave
(n5MD)