Yair Etziony

Delphi

(False Industries / Import)

 date de sortie

30/07/2014

 genre

Electronique

 style

Ambient

 appréciation

 tags

Ambient / False Industries / Yair Etziony

 liens

Yair Etziony
False Industries

 autres disques récents
Matt Christensen
Honeymoons
(Miasmah)
Giulio Aldinucci
Goccia
(Home Normal)
Automatisme
Momentform Accumulations
(Constellation)
Gratuit

(Ego Twister)

Lorsqu’il y a quelques mois, on concluait la chronique de Baltia, on pariait sur une continuité pour Delphi, volume suivant de la trilogie alors ouverte par Yair Etziony. Au moment où il s’agit de rendre compte de cette nouvelle sortie de l’Israélien, il faut reconnaître s’être trompé, le musicien faisant montre d’une nouvelle évolution, délaissant pulsations et ambiances techno pour une musique arythmique très sombre, travaillant sur les oscillations et une forme de tectonique des plaques sonores.

La mise en place d’une note tenue très grave sert ainsi de fondement à la majeure partie des morceaux de l’album, note légèrement triturée par la suite, adjointe de grésillements ou de modulations et parfois rejointe par un micro-larsen, un souffle électronique ou des tonalités plus métalliques. L’ensemble, bien que constitué de huit pistes assez différenciables, se signale par une belle homogénéité, façon plongée dans les profondeurs. Pour autant, les plages ne se font jamais oppressantes, sachant même réserver un espace plus lumineux en milieu de disque (Know Thyself).

Plus encore, Etziony sait quitter son agencement initial pour intégrer des traits de guitare électrique et livrer, avec le morceau-titre, une proposition nettement plus tendue et nerveuse. Enfin, comme s’il s’agissait de bâtir un pont vers Albion, troisième volet de la trilogie, Phyton, morceau de clôture de Delphi, voit revenir des pulsations, régulières et sombres.

François Bousquet
le 13/10/2014

À lire également

Yair Etziony
3 Stigmata
(Lamour Records)
Yair Etziony
Albion
(False Industries)
Logreybeam
False Start (EP)
(False Industries)
Yair Etziony
Flawed
(Spekk)