Islands Of Light

Ruebke

(Home Normal / Import)

 date de sortie

26/09/2014

 genre

Electronique

 style

Ambient / Néo-Classique

 appréciation

 tags

Ambient / Home Normal / Islands Of Light / Néo-Classique

 liens

Home Normal
Islands Of Light

 autres disques récents
Resina
s/t
(130701)
Altars Altars
Small Hours
(Home Normal)
Monty Adkins
Unfurling Streams
(Crónica Electronica)
Dakota Suite | Vampillia
The Sea Is Never Full
(Karaoke Kalk)

Quand on nous annonce le premier album d’un musicien opérant majoritairement au piano, on se montre immédiatement assez sceptique, usé par le nombre de disques de néo-classique publiés ces dernières années (certains ont été évoqués ici, d’autres même pas, préférant un silence courtois à une sévère recension). Bref, lorsqu’Home Normal nous fait part de la signature d’Islands Of Light et du fait que le musicien utilise principalement le piano, nous nous attendions à quelque chose de très commun. Or, la proposition de Dino Spiluttini se fait nettement plus intéressante, notamment parce qu’il n’utilise en vérité le piano qu’avec parcimonie, lui laissant certes le plein espace de temps à autre (Schlump), mais optant plutôt pour une approche plus expérimentale.

Convoquant régulièrement une nappe en arrière-plan, il nous sert une forme d’ambient-drone assez enveloppante avec un subtil jeu sur l’oscillation des textures (Heimfeld) ou sur le caractère lumineux d’un micro-larsen (Heisternest). À un autre bout du spectre, il sait également jouer de son instrument principal comme s’il était préparé (Muemmelmannsberg). Restent quand même quelques scories évitables, telle cette volonté de livrer des morceaux durant entre deux et trois minutes, façon mignonnes vignettes mais, dans l’ensemble, on tient là un disque assez satisfaisant qui fait penser qu’Islands Of Light pourrait être suivi à l’avenir.

François Bousquet
le 04/12/2014

À lire également

Juxta Phona
We Will Not Be Silence
(Home Normal)
Autistici
Amplified Presence
(Home Normal)
Orla Wren
Book Of The Folded Forest
(Home Normal)
Wil Bolton
Bokeh
(Home Normal)