Porya Hatami

Arrivals And Departures

(Time Released Sound / Import)

 date de sortie

27/09/2014

 genre

Electronique

 style

Ambient

 appréciation

 tags

Ambient / Porya Hatami / Time Released Sound

 liens

Time Released Sound

 autres disques récents
Gratuit

(Ego Twister)
Resina
s/t
(130701)
Altars Altars
Small Hours
(Home Normal)
Monty Adkins
Unfurling Streams
(Crónica Electronica)

Si certaines sorties ambient nous paraissent relever de la pure redondance par rapport au tout-venant de la production de ce style musical, c’est également parce que les artistes opérant dans cette sphère se montrent extrêmement prolifiques. Nouvelle preuve avec Porya Hatami, cet Iranien dont on avait pu saluer l’album paru sur Tench début 2014 ; parvenu au début de l’automne, le musicien livre déjà sa sixième publication de l’année (outre le long-format chroniqué précédemment et celui dont il va être question à présent, il a sorti un album partagé avec Lee Norris, une cassette, un autre album solo et une compilation de raretés, en libre téléchargement). Difficile, dans ces conditions, d’imaginer que le renouvellement est à l’ordre du jour ; en revanche, la crainte de se trouver face à des compositions trop rapidement écrites s’avère réelle.

Heureusement, Arrivals And Departures parvient à éviter cet écueil et nous offre une petite heure d’ambient lumineuse tout à fait délicieuse, s’appuyant régulièrement sur un piano, égrenant quelques petites notes semblables, comme sur Shallow, à des gouttes d’eau venant froncer légèrement la surface sonore constituée du tapis de nappes préalablement mises en place par Hatami. De même, capitalisant sur d’autres points forts qu’on avait pu mettre en exergue il y a sept mois, l’Iranien travaille à la fois sur la vénusté et l’éclat intense de ses enchaînements d’accords, comme autant de rais de lumière réchauffant (Landing).

Naturellement, Porya Hatami fait le choix de morceaux longs (près de douze minutes, en moyenne) et les fait évoluer avec subtilité, préférant assurément l’introduction et la disparition feutrée aux à-coups et entrées en force. Cela lui permet aussi d’évoluer, comme dans le caudal Sunrise Pylon, d’atmosphères assez lisses à des passages plus granuleux mais tout aussi captivants.

François Bousquet
le 12/12/2014

À lire également

Francesco Giannico
Metrophony
(Time Released Sound)
Porya Hatami & Arovane
Kaziwa
(Time Released Sound)
Giulio Aldinucci
Spazio Sacro
(Time Released Sound)
Sonmi451
The Limbic System
(Time Released Sound)