Future 3

With And Without…

(Morr Music / La Baleine)

 date de sortie

10/10/2014

 genre

Electronique

 style

Electronica / Pop

 appréciation

 tags

Dub Tractor / Electronica / Future 3 / Morr Music / Opiate / Pop / System

 liens

System
Dub Tractor
Morr Music

 autres disques récents
Luminance Ratio
Honey Ant Dreaming
(Alt.Vinyl)
Extreme Precautions
I
(In Paradisum)
Lawrence English + Stephen Vitiello
Fable
(Dragon’s Eye Recordings)
Eluvium
False Readings On
(Temporary Residence Ltd)

Après le retour d’Arovane il y a quelques mois, ce sont d’autres acteurs majeurs de l’electronica de la fin des années 90 et du début des années 2000 qui refont surface. En effet, depuis 2002, Future 3 n’avait rien fait paraître, hormis un album de People Press Play, le projet que les trois Danois avaient développé avec Sara Savery ; même en solo, Thomas Knak (Opiate), Jesper Skaaning (Acustic) et Anders Remmer (Dub Tractor), étaient, à part le dernier nommé, très peu présents. C’est donc avec surprise et attente qu’on aborde l’écoute de With And Without…, album à l’intitulé particulièrement bien trouvé, sa première face regroupant cinq morceaux chantés par des invités (« With ») tandis que la seconde est uniquement instrumentale (« Without »).

Des deux invités, le premier nous est très connu, pour rendre aussi bien compte des travaux sous son nom propre de Benoit Pioulard (avec plus ou moins de réussite) que des participations vocales qu’il peut signer ici ou là. Cette fois-ci, sa voix chaude se trouve donc posée sur deux morceaux auxquels il s’adapte très bien, trouvant un juste équilibre et un positionnement idoine. En revanche, les trois titres sur lesquels opère Anja T. Lahrmann convainquent moins, le timbre de la jeune femme commençant par s’égarer dans un registre soit décoratif (Signature), soit démonstratif (Roller Coasters) avant d’enfin prendre un peu plus de risques, au diapason de la musique qui l’accompagne (Seen).

Passé sur la face instrumentale de l’album, l’auditeur y retrouvera quelques-unes des caractéristiques typiques des précédentes productions des Danois, et notamment une forme de psychédélisme électronique minimal déployé par le biais de recours réguliers à des accords de synthés, à quelques vocalises extatiques apparaissant dans le lointain ou bien à un travail sur l’aspect vertigineux de leurs composants. Sans se limiter à ce savoir-faire, Future 3 sait également aller vers des rivages un peu plus sombres (Camphor) ou plus torturés (Return), composant alors un album dont, assurément, la seconde moitié nous satisfait davantage.

François Bousquet
le 07/01/2015

À lire également

Populous
Drawn in Basic
(Morr Music)
The Clean
Mister Pop
(Morr Music)
Populous
Quipo
(Morr Music)
Orcas
s/t
(Morr Music)