(ghost)

A Vast And Decaying Appearance

(n5MD / Import)

 date de sortie

14/10/2014

 genre

Electronique

 style

Electronica

 appréciation

 écouter

10 extraits en streaming

 tags

(ghost) / Electronica / n5MD

 liens

n5MD

 autres disques récents
Resina
s/t
(130701)
Altars Altars
Small Hours
(Home Normal)
Monty Adkins
Unfurling Streams
(Crónica Electronica)
Dakota Suite | Vampillia
The Sea Is Never Full
(Karaoke Kalk)

Assez trompeuse, l’ouverture du second album de (ghost) nous laisse imaginer que le musicien a délaissé son electronica pure pour se diriger vers les contrées majoritairement prisées par les artistes de n5MD, à savoir un savant alliage d’électronique, de shoegazing et de post-rock. Passé ce très beau 780.03, on revient néanmoins à quelque chose plus en phase avec ce que l’États-Unien avait su nous offrir il y a un an et demi, soit des composantes assez acérées, voire dures, mêlées à quelques accords plus chatoyants, dans un assortiment d’electronica entraînante.

Aussi à l’aise dans les pistes longues (le morceau-titre, qui dépasse les six minutes) que dans les formes plus courtes (trois pistes font moins de trois minutes), Brian Froh ne séduit pas forcément par l’immédiateté de ses mélodies mais agit plutôt de manière diffuse, instillant un propos parfaitement cohérent tout au long de l’album. Si sa maîtrise de la geste electronica est impeccable, l’ensemble peut parfois sembler un peu daté, se référant plus ou moins directement aux grandes heures de ce style musical (sommairement, la première moitié des années 2000).

Outre le petit contre-pied d’ouverture et le morceau caudal (Dreaming Is Enough, rythmique lente et présence d’un piano et d’une guitare), le reste d’A Vast And Decaying Appearance est déroulé en suivant une même coloration, ce qui, là encore, démontre l’homogénéité de la proposition du musicien de Detroit mais également, en négatif, sa limite par rapport à son premier effort dans lequel il s’essayait à aller vers des rivages un peu autres.

François Bousquet
le 12/01/2015

À lire également

Bitcrush
Collapse
(n5MD)
Near the Parenthesis
Of Soft Construction
(n5MD)