Félicia Atkinson

 date du concert

30/12/2014

 salle

Treize,
Paris

 tags

Félicia Atkinson / Treize

 liens

Félicia Atkinson
Treize

 dans la même rubrique
29/11/2016
Moskus
(Maison de Norvège)
07/11/2016
Melmac
(Pop In)

Avant-dernier jour de l’année, et dernier concert, sis dans l’espace très rempli du Treize où on put retrouver une Félicia Atkinson étonnamment volubile. Présentant la soirée, remerciant le public d’être venu en nombre, la salle de l’accueillir (se félicitant que de tels lieux existent encore) et précisant que ses travaux sous son nom propre et son projet Je Suis Le Petit Chevalier ne font désormais plus qu’un (son pseudonyme étant abandonné), la jeune femme s’installa dans une configuration traditionnelle : agenouillée par terre, sur un tapis, déchaussée et entourée d’un clavier-séquenceur, d’une mini-table de mixage et d’un laptop.

Pendant une demi-heure, la Française déploya une nappe très enveloppante, jouant sur la granulosité et l’opacité de cette dernière. Les sons lancés par ses différents matériaux s’aggloméraient pour emplir l’espace, travaillant sur une composition progressive et un assemblage tenant à la fois de la préparation préalable et d’envies passagères. L’introduction de saturations et souffles renforça le volume sonore de l’ensemble voire, pour certains, son caractère difficile à appréhender. Pour autant, malgré toute cette forme de noirceur et la dimension très sombre de cet agrégat, il ne nous parut pas que l’atmosphère fût inquiétante ; au contraire, maîtrisés de bout en bout par Félicia Atkinson, les éléments ne prirent jamais le dessus sur la musicienne. Au bout de sa prestation, elle put même glisser quelques bribes parlées, renvoyant ainsi à son travail de poétesse que les ouvrages en vente au stand permettaient également d’explorer.

François Bousquet
le 01/01/2015

À lire également

Félicia Atkinson with Sylvain Chauveau
Roman Anglais
(O Rosa Records)
29/06/2012
Je Suis Le Petit Chevalie
(Palais de Tokyo)
02/07/2009
:Take: / Félicia Atkinson
(Rigoletto)
10/05/2009
Peter Broderick / Nils
(Instants Chavirés)