Albatrosh

Night Owl

(Rune Grammofon / Differ-ant)

 date de sortie

07/11/2014

 genre

Jazz

 style

Contemporain

 appréciation

 tags

Albatrosh / Contemporain / Rune Grammofon

 liens

Rune Grammofon
Albatrosh

 autres disques récents
Luminance Ratio
Honey Ant Dreaming
(Alt.Vinyl)
Extreme Precautions
I
(In Paradisum)
Lawrence English + Stephen Vitiello
Fable
(Dragon’s Eye Recordings)
Eluvium
False Readings On
(Temporary Residence Ltd)

Avec son alliage assez rare de piano et saxophone, Albatrosh nous avait intéressés au moment de leur premier album, publié il y a trois ans. C’est à nouveau sur Rune Grammofon qu’on retrouve le duo pour Night Owl, long-format inscrit dans la continuité de Yonkers, avec la volonté de confronter les interventions traditionnelles du clavier et le jeu plus expérimental ou percussif du saxophone (et des clarinettes puisqu’André Roligheten s’essaye aussi à ces instruments).

Alternant titres amples et plutôt lents et morceaux plus enlevés, aux limites du free, les deux Norvégiens intègrent également quelques aspects improvisés, notamment dans la manière de structurer leurs compositions : au sein d’une même pièce, ils sont ainsi capables de casser le continuum, de jouer sur des ruptures de rythmes et de proposer des progressions qui nous font croire à la fin du morceau alors qu’on en est à peine à la moitié (The Sheriff, Nut Job) ou pas encore tout à fait au terme (The Liger).

Quand le piano d’Eyolf Dale se fait plus rapide, il emplit davantage l’espace sonore tandis que, dans un esprit gentiment concurrentiel, le saxophone en rajoute quelque peu dans le caractère virtuose de l’enchaînement agile et effréné des notes. Si cela conduit le duo à des passages ostensiblement démonstratifs (la fin de Nut Job, Hula Hoop), cela permet, en creux, d’apprécier davantage les titres plus aériens : Duvet Day, Early Bird ou le morceau-titre, belle conclusion d’un album probablement moins convaincant que leur précédent effort mais dont l’écoute demeure assurément recommandable.

François Bousquet
le 30/01/2015

À lire également

Opsvik & Jennings
Commuter Anthems
(Rune Grammofon)
Humcrush
Rest At Worlds End
(Rune Grammofon)
Arve Henriksen
Places Of Worship
(Rune Grammofon)
In The Country
Losing Stones, Collecting Bones
(Rune Grammofon)