Ouverture pour Inventaire

 date

du 28/03/2015 au 24/05/2015

 salle

HAB Galerie,
Nantes

 appréciation
 tags

Ange Leccia / Giuseppe Penone / HAB Galerie / Héctor Zamora / Pierre Buraglio / Toni Grand / Xavier Veilhan

 liens

HAB Galerie

 dans la même rubrique
du 22/09/2016 au 11/12/2016
Mark Geffriaud : Deux Mille Quinze
(Le Plateau / FRAC Île-de-France)
du 06/09/0216 au 29/10/2016
Paris
(Fondation d’entreprise Ricard)
du 02/06/2016 au 09/10/2016
Telling Tales : Excursions In Narrative Form
(Museum of Contemporary Art)
du 23/06/2016 au 11/09/2016
Mika Rottenberg
(Palais de Tokyo)

Comme plusieurs autres FRAC, l’institution des Pays-de-la-Loire est régulièrement tentée de présenter au public une partie de la collection acquise depuis sa création. Expositions collectives, choix d’un médium en particulier ou d’une thématique spécifique sont ainsi convoqués pour faire sortir les œuvres de leurs réserves. Mais cette sortie des réserves peut également être motivée par des considérations bien plus pratiques : classement, inventorisation, réparation… Afin de mettre en lumière tout ce travail archivistique, l’exposition Ouverture pour Inventaire propose sculptures et installations déjà tirées des caisses, mais aussi des boîtes non encore ouvertes, œuvres non encore assemblées ou pièces encore entourées de mousse.

Cette dimension pédagogique se concrétise par la présence, dans un coin de la HAB Galerie, du matériel et des ustensiles de conservation utilisés par les équipes du FRAC pour le récolement, matériel présenté sous cloche, presqu’à égalité avec les œuvres plastiques. Intéressante sur le plan scientifique, cette démarche frôle néanmoins le prétexte : était-ce réellement nécessaire de réaliser cet inventaire ? ce dernier n’a-t-il pas été établi au fur et à mesure depuis trente ans ? ne s’agirait-il pas, en vérité, du moyen trouvé pour exposer quelques pièces sans verser dans un effet « catalogue ».

JPEG - 36.2 ko
Pierre Buraglio - Imposte ceintrée
(courtesy Frac des Pays de la Loire)

Qu’importe, en réalité, pour le spectateur qui déambule parmi ces quelques dizaines de créations au sein desquelles on relèvera une forte appétence pour le bois : peint chez Daniel Dezeuze et Michael Buthe, sculpté chez Toni Grand, travaillé pour revenir à son essence même chez Giuseppe Penone, disposé en panneaux pour Hidetoshi Nagasawa ou en coin de rue pour Kirsten Mosher, paré de verre chez Pierre Buraglio ou matériau de base des chaises d’Ange Leccia. Chez certains de ces plasticiens (Dezeuze, Penone), le travail est même en train d’être réalisé, à l’instar de l’exposition qui est en train de se constituer (le travail de récolement se poursuivant, pendant la durée de présentation, l’espace se garnissant ensuite de nouvelles œuvres). Cette importante présence du bois brut, conjugué à un usage fréquent du papier et de la pierre, à la mise en jeu de formes brutes et peu travaillées, témoigne, de surcroît, de l’influence de l’arte povera chez Nagasawa, Penone, Dezeuze, Buthe, Buraglio ou François Bouillon.

JPEG - 96.8 ko
Xavier Veilhan - Sans titre (la Moto)
(courtesy Frac des Pays de la Loire)

Naturellement non choisies au hasard, les œuvres exposées peuvent aussi l’avoir été en raison de leur processus créatif, certaines ayant trouvé leur origine dans des résidences au FRAC Pays-de-la-Loire ou avoir été conçues spécialement pour cette institution. Les costumes d’enfants ont été imaginés par Sarkis pour colorer les rues de Carquefou tandis que la moto de Xavier Veilhan et les installations de Leccia et Nagasawa proviennent des ateliers internationaux du FRAC. Ce lien entre œuvre et espace d’accueil va même au-delà du FRAC puisqu’Héctor Zamora a réalisé son monolithe à base de mitrons de terre cuite en prenant appui sur l’hôtel particulier qui abrite la galerie nantaise Mélanie Rio.

François Bousquet
le 19/05/2015

À lire également

du 07/04/2013 au 01/09/2013
En Suspension…
(FRAC des Pays de la (...))
du 04/11/2015 au 08/05/2016
Ouverture pour Inventaire
(FRAC des Pays de la (...))
du 28/02/2014 au 11/05/2014
Bruno Peinado : L’Écho /
(HAB Galerie)
du 25/04/2007 au 15/08/2007
Airs de Paris
(Centre Pompidou)