Marc Ostermeier

Still

(Tench / Import)

 date de sortie

24/03/2015

 genre

Rock

 style

Néo-Classique

 appréciation

 tags

Marc Ostermeier / Néo-Classique / Tench

 liens

Marc Ostermeier
Tench

 autres disques récents
Eluvium
False Readings On
(Temporary Residence Ltd)
Teruyuki Nobuchika
Still Air
(Oktaf)
Zane Trow
The Transient Implosion
(Room40)
(ghost)
The First Time You Opened Your Eyes
(Sound in Silence)

Après avoir été très prolixe en 2010 et 2011 (trois albums et un mini-album en une quinzaine de mois), Marc Ostermeier a laissé passer quatre ans avant de revenir. On se souvient que, sur ces quatre premières sorties, quatre styles musicaux différents avaient été abordés. La palette n’étant pas extensible à l’infini, il est logique que l’États-unien revienne, avec Still, à un registre déjà côtoyé avec ce néo-classique constitué de notes de piano détachées, posées sur des textures faites de micro-glitchs et autres bruits nécessitant de tendre l’oreille.

La dernière fois qu’on avait rendu compte d’un disque d’Ostermeier opérant dans ce style, on regrettait son caractère quasi-décoratif, remarque qu’on peut reconduire cette fois-ci, tant la combinaison piano-nappes ascétiques produit quelque chose de trop homogène sur la distance de quelques titres.

En revanche, quand le propos se densifie (rythmiques un peu plus conséquentes, matériaux plus divers, présence d’un bourdon), le musicien se fait plus pertinent, jouant habilement sur le contraste entre les éléments convoqués (Counterpoise, New Lights). De même, les notes perlées et les petits larsens d’Inertia se marient correctement et font assurément de la seconde moitié de Still un terrain plus convaincant que la première.

François Bousquet
le 09/06/2015

À lire également

Marc Ostermeier
Chance Reconstruction
(Tench)
Porya Hatami
Shallow
(Tench)
Marc Ostermeier
Tiny Birds
(Home Normal)
Tomas Phillips + Marihiko Hara
Prosa
(Tench)