Benoit Pioulard

Sonnet

(Kranky / Differ-ant)

 date de sortie

30/03/2015

 genre

Rock

 style

Ambient / Post-Rock

 appréciation

 tags

Ambient / Benoit Pioulard / Kranky / Post-Rock

 liens

Benoit Pioulard
Kranky

 autres disques récents
Benjamin Finger
Motion Reverse
(Shimmering Moods Records)
Paul Beauchamp
Pondfire
(Boring Machines, Old Bicycle Records, Neon Produzioni)
Arovane & Porya Hatami
Organism
(Karl Records)
AAAA
Shiva Watts
(Antime)

À force d’enchaîner les albums contenant une majorité de titres chantés, dans lesquels il met simplement aux prises sa guitare acoustique et sa voix traitée, Benoit Pioulard pouvait finir par nous intéresser assez modérément. Au reste, c’est sans véritable excitation qu’on apprit la parution d’un nouveau long-format et dans le même état d’esprit qu’on entreprend l’écoute de Sonnet. Rapidement, toutefois, on met de côtés ces aprioris puisque l’États-unien opte pour un positionnement musical nettement plus ambient, convoquant une guitare électrique capable d’installer des nappes prenantes et saturées (The Gilded Fear That Guides The Flow, Whose Palms Create, So Etched In Memory) ou bien des plages plus oniriques et aériennes (Of Everything That Rhymes, An Image Apart From Ourselves, Shut-Ins On Sunday See).

Plutôt privilégiée, cette seconde veine conduit Pioulard à délivrer de beaux ensembles, complexes et directs à la fois, à la vénusté lumineuse, tandis que la première permet même à un morceau chanté de se teinter de cet enrobage discrètement noise (A Shade Of Celadon). Accompagnés d’oscillations électroniques, les traits de guitare électrique rapprochent alors le musicien d’autres compagnons de label, Kranky ayant su accueillir, depuis plusieurs années, des artistes travaillant autour de cette forme de post-rock.

Si le schéma d’ensemble du disque s’avère similaire à ses productions précédentes (quatorze morceaux, quarante-cinq minutes au total), cette inclinaison voit Thomas Meluch donc se placer sans ambiguïté dans un style musical, alors qu’auparavant, il semblait hésiter, offrant alternativement titres folk et morceaux ambient. Assurément, c’est avec ce type de proposition qu’il emporte pleinement notre adhésion.

François Bousquet
le 11/06/2015

À lire également

Orcas
Yearling
(Morr Music)
The Dead Texan
S/t
(Kranky)
Brian McBride
When The Detail Lost Its Freedom
(Kranky)
Valet
Nature
(Kranky)