Yair Etziony

Albion

(False Industries / Import)

 date de sortie

03/04/2015

 genre

Electronique

 style

Electronica

 appréciation

 tags

Electronica / False Industries / Yair Etziony

 liens

Yair Etziony
False Industries

 autres disques récents
Matt Christensen
Honeymoons
(Miasmah)
Giulio Aldinucci
Goccia
(Home Normal)
Automatisme
Momentform Accumulations
(Constellation)
Gratuit

(Ego Twister)

Une nouvelle fois, Yair Etziony prend son auditoire par surprise avec l’évolution de sa trilogie parue entre 2014 et 2015 : entre Baltia et Delphi, on avait parié sur une continuité et il y eut changement de registre (des pulsations et ambiances techno vers une musique arythmique et sombre), à la fin de Delphi, on croyait déceler une ouverture vers un troisième volet tendu et nerveux alors qu’en réalité, Albion est annoncé comme davantage mélodique.

Dès son intitulé, en vérité, ce nouvel album annonce ce positionnement et l’héritage de l’electronica anglaise florissante des années 1990, coloration que l’Israélien tente de retrouver en convoquant de vieux synthés et autres sonorités un peu datées (la batterie numérisée d’Atlantis ou Caledonia). Forcément, avec un tel matériau, on ne peut guère être estomaqué par une éventuelle inventivité et les morceaux ont tendance à s’enchaîner un rien platement, avec des rythmiques basiques et un travail chromatique assez quelconque. Se signale néanmoins un titre comme Hibernia avec son alliance de percussions acoustiques sèches et de pulsations plus robotisées et métalliques.

Assurément pas désagréable, cet album doit, de surcroît, s’appréhender comme le dernier volet de la trilogie ouverte l’an passé (le caudal Avalon, avec ses nappes superposées et son atmosphère mélancolique sonne d’ailleurs bien comme un « au revoir »). À cette aune, il démontre alors la capacité d’Etziony à opérer dans des registres assez divers même si le caractère un peu vieillot de l’ensemble freine légèrement notre adhésion.

François Bousquet
le 17/06/2015

À lire également

Yair Etziony
Baltia
(False Industries)
Yair Etziony
Flawed
(Spekk)
Yair Etziony
Delphi
(False Industries)
V/A
Intelligent Toys 2
(Sutemos)