Strië

Struktura

(Serein / Import)

 date de sortie

06/04/2015

 genre

Electronique

 style

Ambient

 appréciation

 tags

Ambient / Serein / Strië

 liens

Serein
Strië

 autres disques récents
Matt Christensen
Honeymoons
(Miasmah)
Giulio Aldinucci
Goccia
(Home Normal)
Automatisme
Momentform Accumulations
(Constellation)
Gratuit

(Ego Twister)

Croisée au chant sur un album de Pjusk en 2010 ou au violon sur d’autres disques (Greg Haines, Erik K. Skodvin, Rutger Zuydervelt), Strië est également active en solo même si ce n’est qu’avec son troisième long-format que ces pages s’attachent à ce volet de sa carrière. Accueillie par le toujours estimable label Serein, l’Allemande y propose un album d’électronique-ambient marqué par l’art moderne, les intitulés de ses morceaux renvoyant à des œuvres de Rothko, De Chirico, Feininger, etc…

Pour autant, Struktura est parfaitement appréciable sans maîtriser ce bagage artistico-historique puisque sa musique se fait joliment lumineuse et enveloppante, avec un travail sur l’oscillation des nappes et la superposition de couches. Le propos sait aussi se faire un peu plus abstrait, quand des éléments proches de la musique concrète sont convoqués (Chance And Order ou les tintements métalliques d’Enigma Of The Day). De même, le larsen n’est parfois pas très loin quand les sonorités type frottements de verre sont utilisées (Man And The Cosmos Around).

Mais Iden Reinhart ne laisse jamais l’auditeur sans profondeur ou accompagnement, symbolisés ici par quelques frottements d’un instrument à cordes ou bien une rythmique un peu sourde et métronomique (Foxes). L’héritage d’une electronica-dub n’est alors pas loin et, à cette aune, la présence de matériaux aquatiques n’est guère surprenante (Untitled 1956, Vogel Wolke). Au total, et bien que ramassé sur trente-neuf minutes, Struktura s’avère pleinement recommandable.

François Bousquet
le 23/06/2015

À lire également

Hidden Rivers
Where Moss Grows
(Serein)
Yui Onodera & Vadim Bondarenko
Cloudscapes
(Serein)
Hauschka
Youyoume
(Serein)
1000 Hours of Staring
Cantankerous Seagull (EP)
(Serein)