David Wenngren & Jonatan Nästesjö

Below

(Soundscaping Records / Internet)

 date de sortie

13/06/2013

 genre

Electronique

 style

Ambient / Minimal

 appréciation

 tags

Ambient / David Wenngren / Minimal / Soundscaping Records

 liens

David Wenngren
Soundscaping Records

 autres disques récents
Luminance Ratio
Honey Ant Dreaming
(Alt.Vinyl)
Extreme Precautions
I
(In Paradisum)
Lawrence English + Stephen Vitiello
Fable
(Dragon’s Eye Recordings)
Eluvium
False Readings On
(Temporary Residence Ltd)

Cela fait un petit moment que l’on n’avait pas parlé de David Wenngren, tant sous son propre nom qu’en tant que Library Tapes. Cet album date d’ailleurs de 2013 et il semble depuis deux ans se consacrer principalement à Birch And Meadow, un nouveau projet qu’il mène avec la chanteuse suédoise Sara Forslund. C’est à l’occasion de la sortie de cet album que l’on découvre Jonatan Nästesjö déjà auteur d’un EP chez Hibernate. La collaboration ici présentée nous parait alors évidente, les deux hommes œuvrant dans des registres similaires.

Si Library Tapes est plus orienté néoclassique, David Wenngren propose sous son propre nom une musique plus classiquement ambient. Jonatan Nästesjö compose quant à lui une ambient pleine de vie, de cassures, de crépitements et bouillonnement sur un tapis de nappes et drones. Below semble être alors une moyenne de ce que peuvent produire ces deux artistes, leur terrain d’entente, à savoir une ambient apaisée, lente et minimale, essayant de chercher la lumière sans vraiment y parvenir, toujours gêné par une brume légère.

Le disque s’ouvre même sur un quasi silence avant que quelques nappes scintillantes n’arrivent par vagues, bientôt rejointes par des chœurs fantomatiques. La construction nous surprend un peu puisque ce premier titre d’une dizaine de minutes semble s’arrêter à mi-parcours, revenant vers le silence avant de repartir pour un dernier mouvement, peut-être un peu plus sombre.
On pouvait s’en douter, l’album est extrêmement homogène. Les pistes à venir suivent une construction plus classique, tout en longueur, à base de vagues de nappes. Feel Nothing est peut-être le titre aux tonalités les plus variées, d’abord aérien et feutré avant de partir sur des sonorités plus enlevées et lumineuses. Before I Leave se fait quant à lui particulièrement enveloppant, dominé par des orgues de plus en plus présents, graves, voire oppressants alors qu’ils flirtent avec le drone.
Plus porté sur les aigus, Still Nothing Moves You se révèle toujours à la fois aérien et feutré, mais il est aussi habité par une lumière ambiante et une certaine fragilité.

Un album assez classique donc, absolument parfait pour tout amateur de musique ambient, dont on saluera tout particulièrement la finesse.

Fabrice ALLARD
le 28/06/2015

À lire également

Library Tapes
Escapism
(Auetic)
Library Tapes
Sketches
(Make Mine Music)
David Wenngren & Christopher Bissonnette
The Meridians Of Longitude And Parallels Of (...)
(Home Normal)