Melmac

 date du concert

07/07/2015

 salle

Pop In,
Paris

 tags

Melmac / Pop In

 liens

Melmac

 dans la même rubrique
15/09/2016
Quentin Sirjacq
(Maison Rouge)
05/09/2016
Chris Watson
(Fondation Cartier)
24/08/2016
Spring.Fall.Sea
(Pop In)
14/07/2016
Concert-surprise
(Blockhaus DY10)

C’est à nouveau au Pop In qu’on se rend pour retrouver Melmac, une grosse année après avoir apprécié le groupe, dans une configuration plus rock, mise en lumière par la présence d’un bassiste. Cette fois-ci, point de nouveau disque à soutenir mais une nouvelle évolution de la formation puisque Quentin Rollet y est intégré, en qualité de saxophoniste. Une petite recherche dans nos archives permet de constater, avec amusement, que le groupe et le musicien s’étaient déjà croisés, en décembre 2001, aux Instants Chavirés : Melmac (alors en duo) jouait en première partie tandis que Rollet faisait office d’invité à côté de Don Nino, programmé en tête d’affiche.

Cette intégration annonçait assurément une inflexion musicale, le trio de base (deux guitares, une batterie) accueillant des instruments pas forcément immédiatement raccordables à son style initial. De fait, la prestation de ce mardi soir, donnée dans une salle touchée par la moiteur extérieure et remplie d’une trentaine de personnes, témoigna d’un fort penchant pour l’improvisation : longues interventions pour mettre en place les morceaux, travaux sur la répétition des formes, setlist remplie d’impromptus et passages où Rollet s’exprima en solitaire. Les structures prirent également des atours plus expérimentaux, Luc Reverter utilisant divers accessoires pour gratter sa guitare (archet, e-bow, bottleneck), Nicolas Reverter descendant sa six-cordes d’une octave pour la muter en basse et Quentin Rollet frottant le pavillon de ses instruments contre l’un de ses micros.

Les roulements de toms de Jean-Yves Davillers dialoguaient par moments aux notes extraites du saxophone droit de Rollet, tandis que les frères Reverter sollicitaient régulièrement leurs pédales, pour donner encore plus de corps aux différents morceaux. L’arrivée de Rollet marque donc bien une nouvelle étape dans la carrière de Melmac, qu’un futur enregistrement pourra certainement cristalliser. Le groupe, tout de blanc vêtu pour cette soirée, confia même qu’une telle perspective était prévue et qu’il s’agira alors de graver des sessions quasi-improvisées. Assurément, la dimension « free » prise avec la participation de Quentin Rollet s’y prête même si, par endroits, l’ensemble donna un peu trop l’impression qu’un tapis sonore était installé pour le simple plaisir de laisser ce dernier faire ses gammes et tricoter sur ses instruments. A contrario, quand il se mit de côté, pour le dernier morceau, les trois autres membres du groupe retrouvèrent des accents plus mélodiques et une atmosphère plus laid-back, bercés par des déliés et entrelacs de guitares.

François Bousquet
le 09/07/2015

À lire également

05/04/2008
Soirée Ronda : eRikM (...)
(Instants Chavirés)
22/05/2002
Piano Magic - Melmac
(Guinguette Pirate)
02/06/2014
Melmac
(Pop In)