Aerosol

Leave

(n5MD / Import)

 date de sortie

05/05/2015

 genre

Electronique

 style

Electronica

 appréciation

 écouter

8 extraits en streaming

 tags

Aerosol / Electronica / n5MD

 liens

Aerosol
n5MD

 autres disques récents
Luminance Ratio
Honey Ant Dreaming
(Alt.Vinyl)
Extreme Precautions
I
(In Paradisum)
Lawrence English + Stephen Vitiello
Fable
(Dragon’s Eye Recordings)
Eluvium
False Readings On
(Temporary Residence Ltd)

Quelques annonces de concerts donnés dans sa ville de Copenhague nous avaient persuadés qu’Aerosol n’en avait pas encore fini avec sa carrière et que Rasmus Rasmussen ne privilégiait pas uniquement sa participation au sein de Causa Sui, ou ses collaborations au clavier dans divers groupes, et notamment Faust. Cinq ans et demi après Airborne, c’est toujours sur n5MD que le Danois refait surface, avec un nouvel album enrichi par ces différentes expériences, parvenant à croiser habilement lignes de guitare enjôleuses et partitions de synthé plus pysché ou krautrock.

Si ces dernières peuvent apparaître un rien caricaturales dans leur développement, tandis que les déliés de six-cordes semblent, parfois, évoluer « en roue libre » (Reach), l’alliage se fait toutefois probant, gagnant l’adhésion par son caractère transportant, qui appelle l’auditeur à s’élever à ses côtés. Afin de souffler après trois premiers morceaux, opérant dans ce schéma, Rasmus Rasmussen empoigne une guitare acoustique, tisse de délicats arpèges, pose une petite rythmique et rajoute quelques entrelacs aériens de six-cordes électrique (Possible).

Belle respiration, avant de repartir dans une seconde moitié d’album faite du même matériau que son ouverture, ce titre permet alors de goûter à nouveau aux alliances guitares-synthé, quand bien même les nappes des seconds flirtent avec un aspect baveux un peu systématique, trop peu souvent contrebalancé par des mélodies de guitare qu’on aurait bien aimé voir développées davantage. Sans véritablement renouveler son propos, donc, Aerosol livre un album pleinement écoutable mais un rien décevant au regard de sa discographie jusqu’alors.

François Bousquet
le 20/07/2015

À lire également

Near The Parenthesis
Japanese For Beginners
(n5MD)
Jakob Skøtt, Rasmus Rasmussen & Jonas (...)
September
(Benbecula)
Ocoeur
Memento (EP)
(n5MD)
Lights Out Asia
Hy-Brasil
(n5MD)