Medard Fischer

Four Songs For The City Of New York (EP)

(Hidden Shoal Recordings / Internet)

 date de sortie

03/09/2015

 genre

Electronique

 style

Ambient / Néo-Classique

 appréciation

 tags

Ambient / Arc Lab / Hidden Shoal Recordings / Medard Fischer / Néo-Classique

 liens

Arc Lab
Hidden Shoal Recordings

 autres disques récents
Matt Christensen
Honeymoons
(Miasmah)
Giulio Aldinucci
Goccia
(Home Normal)
Automatisme
Momentform Accumulations
(Constellation)
Gratuit

(Ego Twister)

Développer des projets électroniques sous un pseudonyme et conserver son propre nom pour des propositions néo-classiques : le schéma est connu et d’autres musiciens ont déjà pu agir de la sorte. C’est au tour de Medard Fischer de procéder ainsi : suivi par ces pages pour ses disques, parus sur n5MD, sous le nom d’Arc Lab ou pour son duo Down Review, le Canadien reste fidèle à Hidden Shoal Recordings (le label australien qui accueille, précisément, ses publications en duo) pour cette sortie.

Deuxième du genre (un premier EP digital avait été précédemment autoproduit), ce Four Songs For The City Of New York pourrait se contenter d’aligner de graciles notes de piano, sans autre forme d’ambition, et c’est un peu la crainte ressentie à l’écoute de la première minute du morceau d’ouverture. Heureusement, une nappe électronique vient enrichir l’atmosphère de The Imaginary City. Par la suite, si c’est bien un piano quasi-dépouillé qu’on retrouve, avec cet éternel aspect contemplatif et légèrement élégiaque, sur le bref Five Years Almost To The Day, les deux dernières pistes naviguent vers des rivages plus ambient et plus convaincants.

Monument avec son oscillation, comme tapotée, et surtout A Light That Doesn’t Go Out (a priori rien à voir avec le morceau de The Smiths), longue de sept minutes, se fait réceptacle de velléités plus ambitieuses. De fait, y dialoguent quelques touches de piano et une texture lumineuse, l’ensemble baignant dans une mélancolie délicate et constituant assurément le point fort de cet EP.

François Bousquet
le 20/10/2015

À lire également

Erik Nilsson
Hearing Things
(Hidden Shoal Recordings)
Elisa Luu
Chromatic Sigh
(Hidden Shoal Recordings)
Absent Without Leave
Faded Photographs Remixes
(Sound in Silence)
Apricot Rail
Quarrels
(Hidden Shoal Recordings)