Melodium

Friendly Vehicles

(Bandcamp / Internet)

 date de sortie

14/11/2015

 genre

Electronique

 style

Electronica

 appréciation

 tags

Bandcamp / Electronica / Melodium

 liens

Melodium
Bandcamp

 autres disques récents
Eluvium
False Readings On
(Temporary Residence Ltd)
Teruyuki Nobuchika
Still Air
(Oktaf)
Zane Trow
The Transient Implosion
(Room40)
(ghost)
The First Time You Opened Your Eyes
(Sound in Silence)

Comme si la fréquence de sortie de ses disques physiques ne suffisait pas, Melodium livre, en parallèle, quelques publications uniquement digitales, à l’instar de ce Friendly Vehicles, paru le jour du quarantième anniversaire du Français. De son propre aveu, sortir un album le 14 novembre, soit le lendemain des attentats, était assez difficile mais la musique peut aussi être un exutoire salutaire dans ces moments-là, d’autant plus qu’il s’agit là de morceaux assez différents de ce que à quoi Melodium avait pu nous habituer jusqu’alors.

Des rythmiques plus présentes, des sonorités plus connotées et des tessitures plus graves conduisent ainsi à faire de Friendly Vehicles un album aux teintes assez dansantes, au cours duquel on hoche régulièrement la tête, emporté par l’alliance des cadences et des boucles mélodiques. Si l’ensemble se fait assez emballant, quelques caractéristiques sonnent un peu plus datées, ou trop basiques, à l’image des mélodies légèrement cheap et de la pulsation métronomique d’Affordable Space, voire de Stare At A Star. Assurément, il est fort probable qu’il soit aussi peu aisé de composer ce type de titres que ceux avec une guitare acoustique ou un piano en toile de fond qu’on trouvait sur les parutions précédentes de l’Angevin, mais le rendu donne une impression toute autre.

Au cas plus général, nous revient alors ce que nous écrivions lors de nos dernières recensions des disques de Laurent Girard, et son annonce d’emmener Melodium vers une autre phase : Friendly Vehicles sonne ainsi peut-être comme la première étape de ce nouveau versant de sa carrière. Dans ce contexte, il faut, par conséquent, ne pas chercher à prendre ce nouvel album pour autre chose qu’il n’est, soit se laisser entraîner au gré des consonances saturées (telles les basses de Vibrational Behavior) et de cette suite de morceaux plutôt dansants. Attendons probablement l’effort suivant du Français pour appréhender plus largement cette nouvelle direction musicale.

François Bousquet
le 13/01/2016

À lire également

Melodium
Music for Invisible People
(Autres Directions in Music)
Melodium
There is Something in the Universe
(Disasters By Choice)
Melodium
A Slight Difference in The Air Pressure
(Disasters By Choice)
Melodium
Kansva Work
(Abandon Building Records)