Segue

The Here And Now

(SEM label / Internet)

 date de sortie

02/02/2014

 genre

Electronique

 style

Ambient / Dub / Electronica

 appréciation

 tags

Ambient / Dub / Electronica / Segue / SEM label

 liens

SEM label
Segue

 autres disques récents
Giulio Aldinucci
Goccia
(Home Normal)
Automatisme
Momentform Accumulations
(Constellation)
Gratuit

(Ego Twister)
Resina
s/t
(130701)

On ne pensait pas parler de cet album puisque depuis sa sortie, SEM label a mis fin à ses activités. Et puis il nous a suffit de l’écouter une fois pour se dire que non, on ne pouvait pas faire l’impasse sur ce disque qui est aussi l’occasion de s’attarder un peu sur Segue, le projet du canadien Jordan Sauer que l’on avait tout juste évoqué lors de notre découverte Twitter du label Dronarivm chez qui il sortait en 2013 l’album Athabasca.

Ne connaissant pas vraiment cet artiste, c’est sans le moindre a priori que l’on aborde cet album et c’est un coup de cœur immédiat avec Turning Patterns, premier titre finalement assez simple, répétitif, mais qui fait mouche avec ses boucles de guitare, l’utilisation d’un sample du glissement de la main sur les cordes et sa rythmique assez brute. Le tout est enrobé de nappes synthétiques et dégage un sentiment de douceur, beau et entêtant. En commençant aussi fort, le risque est assez grand de voir le soufflé retomber et c’est un peu ce qui se produit à l’écoute de All At Once, peut-être plus complexe techniquement, mais avec des airs de "déjà vu", alliant douceur et lumière. Mais le Canadien a plus d’un atout dans sa manche et finit de nous convaincre avec le subtile What Could Have Been. Très beau contraste entre une rythmique club et une mélodie fine, le combo qui vous fait dodeliner, une sorte de musique pour clubbing mélancolique.

La deuxième partie de l’album reste de très bonne facture mais on ne sera pas ébahi comme se fut le cas jusque là. On passera rapidement sur Flood qui ressemble à une pause, une sorte de brève interruption du temps après un joli Settle Down qui permet de voir Segue sous un autre jour avec une sorte d’ambient dub feutrée, tout juste saupoudrée de souffles grésillants.
On terminera par Sometimes et Northern qui se partagent une rythmique très proche des Metal on Metal et Trans-Europe Express de Kraftwerk. C’est bien le seul point que ces deux pièces partagent puisque la première adopte ds tonalités graves et rebondies là ou la seconde opte avec succès pour une ambient-drone lumineuse.

C’est propre, soignée, et c’est le genre d’album qui donne envie d’écouter d’autres productions du Canadien.

Fabrice ALLARD
le 08/02/2016

À lire également

Alexandre Navarro
Arcane
(SEM label)
Offthesky
Endless Yonder
(SEM label)
Alexandre Navarro
Loka
(SEM label)
Koutaro Fukui
Gently Touching The Conception
(SEM label)