Christian Kleine

Coreal

(Bandcamp / Internet)

 date de sortie

04/01/2016

 genre

Electronique

 style

Electronica

 appréciation

 tags

Bandcamp / Christian Kleine / Electronica

 liens

Bandcamp

 autres disques récents
Lawrence English + Stephen Vitiello
Fable
(Dragon’s Eye Recordings)
Eluvium
False Readings On
(Temporary Residence Ltd)
Teruyuki Nobuchika
Still Air
(Oktaf)
Zane Trow
The Transient Implosion
(Room40)

S’agissant de ses parutions discographiques, nous avions laissé Christian Kleine avec un très décevant album, publié en mai 2004 sur City Centre Offices. Depuis, l’Allemand avait fait paraître deux autres longs-formats, uniquement en digital, qui n’était pas venus jusqu’à nos oreilles. Il faut donc attendre ce Coreal, publié à nouveau seulement sur le Bandcamp de l’artiste pour se replonger dans ses compositions electronica.

Par rapport à notre souvenir musical de Christian Kleine, le propos nous semble ici nettement plus apaisé, les éléments moins martiaux et moins appuyés et les composantes plus variées. Ainsi est-il possible de trouver un morceau structuré par quelques notes de basse (Murky Shadows) qui précède une courte pièce d’une minute et trente secondes dans laquelle un mini-larsen perce sur une nappe arythmique (Garden 63). Le positionnement d’un titre plus languide comme Kao participe aussi de cette logique d’aller vers des territoires un peu différents.

Lorsque les rythmiques reprennent le dessus, une certaine délicatesse perdure, dont témoigne le caractère assez gracile des mélodies et la superposition plutôt fine des pulsations (Street Tape, Regraph ou Return). Un « vent électronique » peut même être incorporé, habile contrepoint de rythmiques plus franches (le morceau-titre). Si on passera rapidement sur quelques petites fautes de goût (telle cette guitare électrique grattant quelques accords sur Any Number Can Win), on préférera donc retenir que ce retour sonne aussi comme un beau rétablissement, venant d’un artiste dont on attendait plus forcément grand chose.

François Bousquet
le 29/02/2016

À lire également

V/A
Hotel Stadt Berlin
(a.d.s.r., City Centre Offices, Din, Hey Records, Lux Nigra, Morr Music)
V/A
Blue Skied an’ Clear
(Morr Music)
Obfusc
Infinite Glimpse EP
(Bandcamp)
Melodium
Friendly Vehicles
(Bandcamp)