Carine Masutti

Of The Glowing Mud

(Barge Recordings / Internet)

 date de sortie

01/04/2014

 genre

Electronique

 style

Ambient / Expérimental / Industriel / Noise

 appréciation

 tags

Ambient / Barge Recordings / Carine Masutti / Expérimental / Industriel / Noise / Temporary Item.s

 liens

Temporary Item.s
Carine Masutti
Barge Recordings

 autres disques récents
Automatisme
Momentform Accumulations
(Constellation)
Gratuit

(Ego Twister)
Resina
s/t
(130701)
Altars Altars
Small Hours
(Home Normal)

Si nous avons déjà parlé de Carine Masutti, c’est sous son pseudo d’alors, en tant que Temporary Item.s et sous forme d’auto-production. On la retrouve donc sous son véritable nom et cette fois signée sur le label Barge Recordings avec cette cassette limitée à 77 exemplaires dont les compositions faisaient initialement partie d’une installation pour une exposition photo de Ville Lenkkeri, le Finlandais étant d’ailleurs l’auteur de la photo de couverture de cette cassette.

Elle nous avait prévenu, cet album est assez différent de ses précédents travaux en tant que Temporary Item.s. C’est pas faux, mais disons que Of The Glowing Mud est une évolution assez naturelle dans laquelle on retrouve quelques éléments sonores déjà utilisés dans ses précédentes productions. La principale différence est peut-être une approche plus expérimentale, avec une musique bien souvent abstraite, mais aussi parfois plus rude et abrupte. Ainsi l’entrée en matière pourra paraître un peu difficile avec un A Serious Matter minimaliste et répétitif à base de choc et grincements plaintifs de cordes, et un Normal Beaks And The Other partagé entre bruissements métalliques évoquant des piaillements d’oiseaux et un drone grave et oscillant, finalement parfois proche du grondement d’un violoncelle.
Dans un style plus rude, on notera les tonalités brutes et nasillardes de Volt Pine Party qui évoquent à merveille courant électrique tendance haute tension et ronronnement de machines. On se surprend même à penser à Pan Sonic, une référence que l’on ne s’attendait pas à citer en parlant d’un album de la Française. Usant de sonorités assez similaires, aux évocations industrielles, Of The Glowing Mud se distingue quant à lui par son style alangui, lorgnant du coup vers un style dark ambient.

Les 4 autres pièces se font plus mélodiques, même si tout ceci reste très subtile. Sur Mother Of All Pearls, c’est un mobile métallique que l’on a l’impression d’entendre, simplement mis en mouvement par le vent et provoquant une kyrielle de micro-tintements que Carine Masutti superpose et traite via quelques effets.
On s’attardera plus longuement sur les superbes Oopun et A Handful Of Warm Ashes qui nous permettent de retrouver le son de l’artiste. Sur le premier, c’est une sorte d’instrument à corde traditionnel, joué à l’archet, à la fois doux et légèrement grinçant, qui dessine une mélodie contemplative et épurée dans une ambiance de partie de chasse (field recordings, aboiements au loin). Simplement beau. Sur un même tempo, une même approche, A Handful Of Warm Ashes esquisse une mélodie aux sonorités rondes et minérales alors qu’une voix apparait au second plan, probablement dans un dialecte africain.

Un album beau et étonnant, particulièrement riche en s’aventurant dans de multiples styles musicaux, allant même jusqu’à conclure sur une sorte d’electronica mélodique et cliquetante du plus bel effet (Apologies).

Fabrice ALLARD
le 21/03/2016

À lire également

Temporary Item.s
II
(A Bit Cloudy)