Explosions In The Sky

The Wilderness

(Temporary Residence Ltd / Differ-ant)

 date de sortie

01/04/2016

 genre

Rock

 style

Post-Rock

 appréciation

 tags

Explosions in the Sky / Post-Rock / Temporary Residence Ltd

 liens

Explosions in the Sky
Temporary Residence Ltd

 autres disques récents
Lawrence English + Stephen Vitiello
Fable
(Dragon’s Eye Recordings)
Eluvium
False Readings On
(Temporary Residence Ltd)
Teruyuki Nobuchika
Still Air
(Oktaf)
Zane Trow
The Transient Implosion
(Room40)

Un petit peu sur le même schéma que ce que nous avions mis en exergue au moment de la recension de Take Care, Take Care, Take Care, le temps passé entre ce dernier disque et cette nouvelle publication d’Explosions In The Sky n’a pas forcément joué en faveur du groupe texan. Pourtant, nous nous replongeons régulièrement dans leurs disques précédents, nous les avons croisés sur la bande-originale de Prince Avalanche (film de David Gordon Green, sorti en France sous le nom de Prince Texas) et nous avons déjà pris nos places pour leur concert parisien début juin. Mais, aussi paradoxal que cela puisse être, une forme d’accoutumance à l’excellence a fini par s’installer à l’égard du quatuor.

Comment renouveler notre attente et redynamiser notre relation à une formation qui, quoiqu’il en soit, reste parmi nos préférées ? Peut-être en ouvrant son nouveau long-format par deux morceaux introduisant plusieurs éléments électroniques et mettant de côté les traditionnelles guitares carillonnantes, batterie martiale et autres composantes de leur post-rock lyrique. Un peu surpris, l’auditeur en vient même à se demander s’il a mis le bon disque dans son lecteur, avant d’être rassuré par Tangle Formations et ses attributs plus classiques, comme il pourra l’être plus loin par Disintegration Anxiety, voire Colours In Space.

Tandis que les vocalises, apparues pour la première fois sur le disque précédent, sont à nouveau sollicitées (Logic Of A Dream), Explosions In The Sky fait appel, en plus, à une violoncelliste et à un second bassiste. Il en résulte que l’instrumentation peut s’égarer quelque fois dans une forme de surenchère un peu débridée et, par conséquent, se trouver davantage mise en avant que ne le sont les mélodies, moins présentes et moins parfaitement mémorables que par le passé. À l’autre bout du spectre, le caudal Landing Cliffs opte pour une approche plus alanguie, dans un tempo ralenti et avec des instruments plus vaporeux, démarche qu’on aurait pas imaginé trouver un jour sur un album des Texans. Au total, il semble donc s’agir pour eux de livrer un disque s’apparentant à une proposition, une suite d’ambiances et de tentatives, comme autant de possibilités d’évolutions. Reste à vérifier, prochainement sur scène, et plus tard, sur disque, quelle piste sera privilégiée.

François Bousquet
le 24/05/2016

À lire également

18/02/2004
Explosions in the Sky
(Guinguette Pirate)
Tarentel
We Move Through Weather
(Temporary Residence Ltd)
Matthew Cooper
Some Days Are Better Than Others
(Temporary Residence Ltd)
Eluvium
When I Live by the Garden and the Sea (...)
(Temporary Residence Ltd)