Marc Ostermeier

Tiny Birds

(Home Normal / Import)

 date de sortie

29/04/2016

 genre

Rock

 style

Néo-Classique

 appréciation

 tags

Home Normal / Marc Ostermeier / Néo-Classique

 liens

Home Normal
Marc Ostermeier

 autres disques récents
Last Days
Seafaring
(n5MD)
Asmus Tietchens
Ornamente (Zwischen Null Und Eins)‬
(Line)
Everest Magma
Modern / Antique
(Boring Machines)
Building Instrument
Kem Som Kan Å Leve
(Hubro)

Annoncé comme un album de mélodies squelettiques de piano, Tiny Birds ne s’avançait pas nécessairement sous les meilleurs auspices. En effet, lors de nos deux précédentes recensions des albums de Marc Ostermeier intervenant dans ce registre néo-classique, nous avions déploré un caractère quasiment décoratif à un ensemble beaucoup trop commun.

Fort heureusement, ici, les deux premières pistes paraissent définir un horizon un peu différent avec la présence de Christoph Berg au violon, l’intervenant apportant une coloration un peu autre, une composante supplémentaire. De même, sur Rafters ou Skitter, quelques samples et incursions électroniques renouvellent astucieusement le propos, conduisant la musique de l’États-unien vers quelque chose de plus onirique, ces apports sonnant comme des pépiements d’oiseaux. Constat assez similaire quand des tintements apparaissent sur Watcher.

Cependant, au total, on se trouve quand même face à une nouvelle proposition néo-classique très traditionnelle, avec son piano détaché, ses rares concours extérieurs, son aspect légèrement poseur et sa construction faite, de surcroît, de pièces probablement trop courtes pour marquer (sous les deux minutes et trente secondes sur deux-tiers des morceaux).

François Bousquet
le 23/06/2016

À lire également

Marc Ostermeier
Percolate
(Parvoart Recordings)
Faures
Continental Drift
(Home Normal)
Konntinent
The Empire Line
(Home Normal)
Altars Altars
Small Hours
(Home Normal)