Quentin Sirjacq

Far Islands And Near Places

(Karaoke Kalk / La Baleine)

 date de sortie

26/08/2016

 genre

Classique

 style

Néo-Classique

 appréciation

 tags

Karaoke Kalk / Néo-Classique / Quentin Sirjacq

 liens

Quentin Sirjacq
Karaoke Kalk

 autres disques récents
Luminance Ratio
Honey Ant Dreaming
(Alt.Vinyl)
Extreme Precautions
I
(In Paradisum)
Lawrence English + Stephen Vitiello
Fable
(Dragon’s Eye Recordings)
Eluvium
False Readings On
(Temporary Residence Ltd)

Salué sur ces pages pour ses productions en solo comme pour son travail aux côtés de Dakota Suite, Quentin Sirjacq a trouvé, par le biais de ce duo, hébergement chez Karaoke Kalk, label tout à fait adapté à son travail, au croisement du néo-classique et de l’électronique. En témoigne assurément ce nouvel album, conçu avec l’appui aux percussions (marimba, vibraphone, Glockenspiel) d’Arnaud Lassus. Alternant, parfois au sein du même morceau, jeu au piano et au piano électrique (le tendre Aquarius, parfaite ouverture de l’album), Quentin Sirjacq parvient sans peine à s’extraire du tout-venant du néo-classique et du piano solo. Précisément, il ne s’agit d’ailleurs jamais de livrer un titre en solitaire, sur son clavier, dans ce registre poseur que tant d’autres arpentent.

Ici, le Français préfère agir dans une palette un peu pastel, avec des touches très délicates, habilement relayées par les interventions de son comparse. Une bonne part des neuf compositions de Far Islands And Near Places peut alors se rapprocher, dans sa structure, du jazz  : mise en place d’un thème au piano, apparition des percussions et rythmiques, petit passage solo, reprise du thème. Cette extension à un domaine autre traduit la réussite du disque, qui peut aussi s’aventurer vers des consonances extrême-orientales lorsque le marimba d’Arnaud Lassus se trouve mis en lumière (Wolves). Aux confins de l’improvisation, d’une grande liberté, ce genre de morceaux renouvelle aussi grandement le propos, sans jamais rien sacrifier sur le plan mélodique.

De fait, il s’agit là d’une autre qualité de l’album, une majorité des titres mettant en place une ligne chromatique simple (en apparence) et mémorisable, jouant sur le caractère itératif du jeu du piano pour ce faire. Mais Sirjacq ne se résout pas systématiquement à ce type de schéma (qu’on pourrait qualifier de « trop facile  »), œuvrant également sur des terres plus mélancoliques (It’s Raining In My House, naturellement débuté par quelques samples de pluie). Bref, on pourrait continuer à décrire l’ensemble des vertus de Far Islands And Near Places mais le plus simple reste probablement d’exhorter le lecteur à devenir auditeur.

François Bousquet
le 14/09/2016

À lire également

Channel In Channel Out
The Author and The Narrator
(Karaoke Kalk)
Static
Freedom of Noise
(Karaoke Kalk)
Quentin Sirjacq
La Chambre Claire
(Brocoli)
J.R.Plankton
Neon
(Karaoke Kalk)