brave timbers

Secret Hopes

(Sound in Silence / Import)

 date de sortie

14/11/2016

 genre

Rock

 style

Acoustique

 appréciation

 tags

Acoustique / brave timbers / Sound in Silence

 liens

Sound in Silence
brave timbers

 autres disques récents
Orchard
Serendipity
(Ici d’Ailleurs)
Kyoka
SH
(Raster-Noton)
eRikm
Doubse Hystérie
(Monotype Records)
Borosilicate Purl
Coalescence
(Autoproduit)

Quelques mois après la parution de Hope, deuxième album de ce qui est à présent un duo, brave timbers sort déjà un nouveau long-format, constitué en réalité, pour moitié de compositions nouvelles et, pour moitié, de relecture de morceaux présents sur Hope. Un rien opportuniste, une telle publication permet pourtant aux Anglais de développer un peu plus le propos qu’on trouvait trop corseté sur leurs précédents disques

C’est ainsi qu’un harmonium vient, par exemple, ouvrir le jeu, apporter liant et profondeur aux côtés du violon de Sarah Kemp, sur un premier morceau qui promet de belles choses pour le reste de la grosse demi-heure (Stillness). Mais comme les pistes sur lesquelles les Britanniques réinterprètent des compositions anciennes (les cinq premières du disque) avaient été initialement conçues pour être jouées pour une session radio, ceux-ci se résument bien souvent à une instrumentation réduite à sa plus simple expression (le dialogue guitare acoustique-violon de First Light ou celui entre piano et violon sur Swimming In The Isar).

Restent donc les trois dernières propositions qui, antienne qu’on se trouve obligé de réitérer à l’égard de brave timbers, font montre d’une trop grande ostentation dans la délivrance d’une émotion recherchée à force de suspension entre deux notes du piano d’Andrew Scrogham, d’isolation des teintes aigues du violon de Sarah Kemp ou d’éternelle profondeur inspirée de l’appui sur les touches du clavier. Bref, ce qui pouvait sembler fragile et touchant se révèle avoir de plus en plus tendance à virer au système un rien paresseux.

François Bousquet
le 06/02/2017

À lire également

V/A
These Waves...
(Sound in Silence)
Stafrænn Hákon
Prammi
(Sound in Silence)
Port-Royal / Absent Without Leave
Magnitogorsk
(Sound in Silence)
Miaou
Bring The Lights
(Sound in Silence)