Laurence Crane / Asamisimasa

Sound Of Horse

(Hubro / Outhere Distribution)

 date de sortie

08/11/2016

 genre

Classique

 style

Néo-Classique

 appréciation

 tags

Hubro / Laurence Crane / Néo-Classique

 liens

Hubro

 autres disques récents
Benjamin Finger
Motion Reverse
(Shimmering Moods Records)
Paul Beauchamp
Pondfire
(Boring Machines, Old Bicycle Records, Neon Produzioni)
Arovane & Porya Hatami
Organism
(Karl Records)
AAAA
Shiva Watts
(Antime)

À côté des drones et plages ambient concoctés à force de couches électroniques superposées, d’autres musiciens savent former de tels agrégats à parti d’instruments réels, travaillant eux aussi sur la tenue de leurs notes et leurs entassements. C’est ainsi que Laurence Crane et le quintet Asamisimasa se sont réunis, conviant également la chanteuse Ditte Maria Bræin, pour livrer un album fait de quatre longs mouvements (parfois subdivisés) et d’une courte pièce, destinés à susciter l’imaginaire de l’auditeur mais aussi à ce que celui-ci soit dûment renseigné sur les caractéristiques de chaque morceau.

En effet, en sous-titre, les mouvements portent des indications, comme le ferait un concerto de musique classique, sur les instruments convoqués (« For electric guitar, cello, percussion & piano », par exemple). On se prend alors à la fois à goûter cet enchevêtrement délicat et à tenter de déceler, en son sein, la présence de tel ou tel instrument. La crainte d’un trop-plein démesurément orchestré s’efface bien vite, pour laisser plutôt place à des arrangements marqués par une belle luminosité, résultant notamment de l’intervention de l’orgue électrique d’Ellen Ugelvik (Riis).

À l’autre bout du spectre, les trois clarinettes de Kristine Tjøgersen apportent leurs basses comme tapis sonore et les toms d’Håkon Mørch Stene rythment, de façon quasi-lugubre, le tempo de Solemn And Formal. Le dénuement de l’ensemble favorise donc cette appréhension de chaque instrument, dans un geste évoquant une forme de musique de chambre jouée au ralenti et en apesanteur même si, parfois, l’exercice confine aux travaux un peu scolaires (les gammes successives de la clarinette dans Warm), heureusement bousculés par quelques accords grattés de la guitare d’Anders Førisdal.

François Bousquet
le 24/02/2017

À lire également

Morten Qvenild
Personal Piano
(Hubro)
Kim Myhr
Bloom
(Hubro)
1982
A/B
(Hubro)
Finland
Rainy Omen
(Hubro)