Stephan Meidell

Metrics

(Hubro / Outhere Distribution)

 date de sortie

28/04/2017

 genre

Jazz

 style

Expérimental

 appréciation

 tags

Expérimental / Hubro / Stephan Meidell

 liens

Hubro

 autres disques récents
Celer
Akagi
(Two Acorns)
Bauri
Vinkelvolten (EP)
(FireScope Records)
Pinkcourtesyphone & Gwyneth Wentink
Elision
(Farmacia901)
Ogive
Folds
(Room40)

Membre du trio d’Erlend Apneseth, dont on avait pu recenser l’album l’an passé, Stephan Meidell opère aussi en solo puisqu’il s’agit ici de son second long-format personnel. Sortant naturellement sur Hubro, cet effort n’est pourtant pas celui d’un homme en solitaire puisque le Norvégien s’entoure de plusieurs musiciens pour interpréter ses compositions, mêlant musique d’inspiration baroque et électronique. De fait, les présences du clavecin d’Hans Knut Sveen, du violon Hardanger d’Erlend Apneseth, du violon baroque de Stefan Lindvall ou du piano préparé de Magda Mayas entraînent les morceaux de Metrics vers des tonalités pas si souvent entendues sur les disques dont nous rendons compte.

En revanche, lorsque ces instruments se retrouvent minoritaires et que l’électronique prend un peu le dessus, on se dirige vers des rivages plus sombres, dominés par des synthés et rythmiques opaques (State I). De manière encore plus surprenante, les douze minutes de Biotop débutent par une electronica minimaliste (presque du click’n’cuts) avant que n’apparaissent des instruments réels (guitare, violon baroque, clarinette) pour un résultat vraiment intéressant, travaillant habilement sur la durée du morceau et sur le frottement entre ces deux types de composantes. Dans la foulée de ce titre, le caudal Tauchgang perpètre les mêmes croisements, conjuguant mini-explosions synthétiques et violon Hardanger.

La construction de l’album prend alors tout son sens : deux premiers morceaux (deux volets de Baroque) destinés à faire connaissance avec les instruments baroques, trois séquences davantage tournées vers l’électronique (les mouvements intitulés State) et une véritable rencontre en deux temps entre tout cela pour terminer.

François Bousquet
le 12/07/2017

À lire également

Trondheim Jazz Orchestra / Christian Wallumrød
Untitled Arpeggios And Pulses
(Hubro)
Finland
Rainy Omen
(Hubro)
Moskus
Ulv Ulv
(Hubro)
Building Instrument
Kem Som Kan Å Leve
(Hubro)