Rafael Anton Irisarri

The Shameless Years

(Umor Rex / Import)

 date de sortie

25/08/2017

 genre

Rock

 style

Ambient / Shoegazing

 appréciation

 tags

Ambient / Rafael Anton Irisarri / Shoegazing / The Sight Below / Umor Rex

 liens

Rafael Anton Irisarri
The Sight Below
Umor Rex

 autres disques récents
Benoit Pioulard
Lignin Poise
(Beacon Sound)
Garaliya
Ventricle Replicant
(Kvitnu)
Wil Bolton
Night Paths
(Hidden Vibes)
Haco
Qoosui
(Someone Good)

Densifiant la présence de ses guitares, de leurs pédales et effets, par rapport à ses enregistrements précédents, Rafael Anton Irisarri fait le choix de les mettre largement en avant sur son nouvel album, qui s’oriente alors vers une sorte d’ambient-shoegaze dans laquelle les nappes sont constituées de ces superpositions. Dévolues à crier une sorte de rage face à la situation politique états-unienne actuelle (parions, sous ce jour, que cet album n’est pas le dernier du genre), les six-cordes empilent ainsi accords saturés, traits quasi-indistincts tellement ils sont noyés sous les effets et occupation maximale de l’espace sonore (RH Negative). Plus encore, on a parfois même l’impression que c’est un véritable cri qui est poussé par les instruments du New-Yorkais (Sky Burial).

Une rythmique ou quelques triturations électroniques viennent parfois accompagner cet ensemble, tendu à l’extrême mais également très beau dans sa capacité à mettre en place des compositions vertigineuses. Disponible en vinyle, en plus du traditionnel format digital, The Shameless Years tire donc pleinement profit de son support puisqu’il nous paraît que l’enveloppement de l’auditeur se fait encore plus prégnant avec celui-ci qu’avec une écoute sur CD. Submergé, emporté par ce torrent, l’auditeur se raccroche à ce qu’il peut, et pourquoi pas aux interventions de Siavash Amini sur les deux derniers morceaux de l’album.

Probablement plus sombres que les quatre premiers, ceux-ci voient donc l’Iranien rejoindre Irisarri pour des développements davantage portés sur une ambient opaque, parcourue par des souffles de plus en plus présents. Au-delà de leurs qualités propres, Karma Karma et The Faithless apparaissent alors également comme des contrepoints complémentaires du reste d’un album pleinement convaincant.

François Bousquet
le 27/09/2017

À lire également

Orcas
Yearling
(Morr Music)
The Sight Below
It All Falls Apart
(Ghostly International)
30/06/2009
Simon Scott / The Sight
(Instants Chavirés)
Rafael Anton Irisarri
The Unintentional Sea
(Room40)