Garaliya

Ventricle Replicant

(Kvitnu / Import)

 date de sortie

10/02/2016

 genre

Electronique

 style

Expérimental / IDM

 appréciation

 tags

Expérimental / Garaliya / IDM / Kvitnu

 liens

Kvitnu
Garaliya

 autres disques récents
eRikm
Doubse Hystérie
(Monotype Records)
Borosilicate Purl
Coalescence
(Autoproduit)
Stafrænn Hákon
Hausi
(Vogor Records)
Auburn Lull
Hypha
(Azure Vista Records)

Cette nouvelle sortie du label ukrainien Kvitnu est l’occasion de découvrir Garaliya, un duo italien dont on ne vous dira pas grand chose d’autre si ce n’est qu’ils ont précédemment produit une compilation de remixes publiée chez Morte Records où l’on découvre qu’il ont déjà proposé des relectures de morceaux de OvO ou MoRkObOt. Notre découverte se fera au fil de 5 titres puisque Ventricle Replicant est un EP disponible en CDr (et toujours un superbe packaging chez Kvitnu) et en numérique.

La musique de Garaliya trouve logiquement sa place sur le label ukrainien avec une électronique à la fois brute et expérimentale, abstraite, à l’image du Ventricle qui ouvre le disque. Rythmique galopante et saccadée, absence d’éléments mélodiques et au final une impression de musique chaotique et répétitive. Une entrée en matière un peu aride donc, et qui peine à nous convaincre mais The Roboteer nous offre un nouveau visage avec de belles esquisses mélodiques tandis que les éléments rythmiques restent durs et insaisissables.
Assez vite, on perçoit que le travail du duo italien se situe essentiellement sur la section rythmique ce qui leur vaudra certainement quelques rapprochements avec Autechre. C’est particulièrement perceptible sur Z-Clones et ses percussions qui semblent tomber en cascade tout en finissant par s’organiser, et surtout Serpenter aux coups de basses rebondies et claquements qui subissent diverses accélérations et cassures pour finir par accueillir des tonalités tour à tour abstraites et abrasives.

Le disque se termine avec Replicant qui dure deux fois plus longtemps que les autres titres mais se divide en deux parties. Rapide frétillements rythmiques et boucle de basses donnent d’abord un sentiment d’urgence, une poursuite appuyée de percussions mécaniques qui évoquent une marche militaire. Ce sont ces mêmes percussions que l’on retrouve sur la 2ème partie, lourdes et lentes, martelant des nappes fantomatiques.

Une production assez classique dans le genre, plutôt bien ficelée mais qui peine peut-être à se renouveler et qui se satisfait parfaitement du format EP.

Fabrice ALLARD
le 16/10/2017

À lire également

Zavoloka
Volya
(Kvitnu)
Malfinia Ensemblo
Varsovia
(Kvitnu)
Critikal
Graphorrhea
(Nexsound, Zeromoon, Kvitnu)
Zavoloka
Svitlo
(Kvitnu)