V/A

Cottage Industries 7

(Neo Ouija / Import)

 date de sortie

30/10/2017

 genre

Electronique

 style

Electronica / IDM

 appréciation

 tags

Bauri / Christ. / Coppice Halifax / Electronica / IDM / Metamatics / Min-Y-Llan / Neo Ouija / Qeshi / Roel Funcken / Ruxpin / Tim Koch

 liens

Neo Ouija
Min-Y-Llan

 autres disques récents
Lorenzo Balloni
創生の最果て
(Murmur Records)
RX-101
Like Yesterday
(Suction Records)
Sevenism
Saline Celestial
(Naviar Records)
Nonturn
Territory
(Audiobulb)

Déjà de retour, sept mois après le précédent volume, les compilations Cottage Industries de Neo Ouija en sont à leur septième édition, volet qui se caractérise par une coloration plus IDM que les autres, en tout cas que toutes depuis la troisième du nom. Dans un regroupement de quatorze artistes dont plusieurs nous étaient jusqu’alors inconnus, le label anglais trace effectivement un chemin plus marqué rythmiquement et plus dansant dans son approche que les travaux plus directement mélodiques préférés par le passé.

Symbole de cette tonalité, les morceaux de Coppice Halifax (de retour, après un morceau sur la compilation précédente) ou de Metamatics se distinguent par leur caractère entraînant. Même Tim Koch axe son titre dans cette direction bien qu’il le fasse avec une absence de légèreté regrettable, surtout lorsque, plus loin, on constate avec quelle réussite Christ. opère dans un répertoire assez voisin. Certains font le choix de ne pas totalement verser dans ce registre, à l’image d’Olga Bauriman (duo au nom-valise puisqu’il regroupe Ola Bergman et Bauri) ou Roel Funcken qui conjuguent habilement rythmiques et mélodies, tandis que d’autres optent pour un positionnement plus industriel et tout aussi cadencé (le remix par Dokun d’une piste de Cryostatis).

Afin de contenter les amateurs de pure electronica mélodique, Qeshi livre une piste parcourue de lignes chromatiques empruntant aussi bien à une tradition est-asiatique qu’à des babillages poppy (l’ultra-efficace Och Deflinen). Les compilations Cottage Industries sont aussi, on le répète presqu’à chaque fois, l’occasion de retrouver certains musiciens un peu perdus de vue, ou dont on ne suit pas régulièrement la production. Il en va ainsi de Min-Y-Llan, alors qu’on s’était promis de guetter leurs travaux à l’issue de la recension de leur split 3" publié avec Sense sur Awkward Silence Recordings en… 2011. Popty Ping, présent ici, nous donne envie de réitérer cette promesse tant l’Anglais se fait convaincant dans ce registre mélodique peu parcouru sur ce disque.

Pour terminer la compilation et se remettre des pulsations, Ruxpin se fait arythmique et pose des accords de clavier réverbéré presque shoegaze dans leur approche (au reste, l’intitulé de son morceau - 40 Days And Night - laisse peu de doute quant à cette accointance, compte-tenu de sa proximité avec le 40 Days de Slowdive).

François Bousquet
le 10/01/2018

À lire également

Pandatone
Lemons and Limes
(Neo Ouija)
V/A
Cottage Industries 6
(Neo Ouija)
V/A
The Noise & The City
(Autres Directions in Music)