Asher Levitas

Lit Harness

(Planet Mu / La Baleine)

 date de sortie

10/06/2016

 genre

Electronique

 style

Ambient / Expérimental / Industriel

 appréciation

 tags

Ambient / Asher Levitas / Expérimental / Industriel / Planet Mu

 liens

Planet Mu
Asher Levitas

 autres disques récents
Barnacles
One Single Sound
(Boring Machines)
Wealth
Primer
(Ventil)
Tom Hall
Fervor
(Elli Records)
Less Bells
Solifuge
(Kranky)

Cela fait des lustres que l’on n’avait pas recroisé le label Planet Mu, et si l’on a tendance à suivre les artistes évoqués dans le passé, c’est en fait une découverte qui nous fait revenir sur le label de Mike Paradinas. Asher Levitas produit ici son premier album solo alors qu’il œuvrait jusque là notamment au sein de Old Apparatus. Les amateurs de ce projet aux croisements de l’electronica et d’une ambient expérimentale ne devraient pas être trop perdus à l’écoute de cette évolution en solo.

Lit Harness est un album court composé de 8 pistes au format pop, en moyenne 3-4mn. On pourrait être surpris par ce format alors qu’on évoque l’ambient, mais la musique de l’Anglais se place effectivement plus du côté d’une électronique expérimentale avec des influences industrielles et des ambiances sombres, lugubres, plus proche de films d’angoisse que de la rêverie bucolique.
D’ailleurs cette dimension ambient tarde à faire son apparition. Le disque s’ouvre en effet sur quelques nappes et samples vocaux, mais au second plan ce sont de grands vrombissements et martèlements qui sévissent dans une construction abstraite, hachée, qui nous incite à qualifier ce Withdrawn de simple intro. On cerne un peu mieux le projet avec In The Eyes sur lequel le musicien confirme son style et lui donne vie : construction rythmique originale et minimaliste, élans bruitistes, coups métalliques, mais aussi un mélange d’envolées vocales, de chœurs et de cris qui nous font pencher vers le film d’horreur.

Justement, après ces deux premiers titres Asher Levitas nous offre le très beau et apaisé Sheathe, purement ambient dans un mélange de nappes électroniques et de chœurs, puis Waiting By An Open Door aux mélodies limpides, à la manière d’une electronica arythmique caressée par quelques textures feutrées. On tient là peut-être nos 2 titres préférés de cet album.
Une fois que l’on a pris connaissance de ces 4 premiers titres, la suite nous paraît logique : Strongest Bonds semble combiner les genres avec d’une part des nappes et chœurs feutrées et des pulsations rythmiques tandis que la voix de Marina Elderton prend une place de plus en plus importante, faisant même de Blessed Mother une chanson electro-goth fragile. On terminera avec Anticipating Violence, une autre très belle réussite qui pose des drones tournoyants et claquements rythmiques sur de belles nappes glissantes et feutrées.

Lit Harness est un très beau disque au style assez indéfini, mélangeant les opposés comme des percussions aux influences industrielles, des textures bruitistes, avec des nappes et chœurs d’une douceur inattendue, créant des atmosphères alliant angoisse et sérénité.

Fabrice ALLARD
le 19/02/2018

À lire également

Jega
Geometry
(Planet Mu)
Electronic Music Composer
Abandon Music
(Planet Mu)
OOO
Upon Cycles
(Planet Mu)
Venetian Snares
The Chocolate Wheelchair Album
(Planet Mu)