Kim Myhr

You | Me

(Hubro / Outhere Distribution)

 date de sortie

27/04/2018

 genre

Rock

 style

Expérimental

 appréciation

 tags

Expérimental / Hubro / Kim Myhr

 liens

Hubro
Kim Myhr

 autres disques récents
Resina
Traces
(130701)
Ben Chatwin
Staccato Signals
(Village Green)
Boris Hauf
Clark
(Shameless Records)
Stray Theories
All That Was Lost
(n5MD)

Pour ses disques solo, on sait que Kim Myrh aime explorer les diverses possibilités que lui offrent ses différentes guitares. Sur You | Me, le principe est un peu autre puisqu’il s’agit de confronter ses instruments à plusieurs sortes de percussions, jouées par trois comparses du Norvégien : Tony Buck, Ingar Zach et Hans Hulbækmo. Mais que le lecteur ne se méprenne pas : les trois percussionnistes ne jouent pas en même temps et on ne se trouve nullement face à une débauche sonore. À la place, les quatre musiciens préfèrent livrer des divagations (sentiment très prégnant pour le jeu de guitares de Myhr) ou des passages entre free rock et propositions improvisées.

À ce titre, la structuration de l’album en deux longs morceaux (de dix-sept et vingt minutes), correspondant aux deux faces de la version vinyle, favorise leur volonté de laisser l’inspiration venir au gré du jeu, comme de se laisser porter par le rapprochement entre les guitares et les batteries ou autres percussions. De fait, plutôt que d’une opposition, il s’agit plutôt, sur You | Me, que les instruments se répondent et se complètent : c’est ainsi qu’au début de la face B, le jeu de la douze-cordes de Kim Myhr se fait rythmé, par accords grattés, tandis qu’en parallèle, les percussions sèches accompagnent le mouvement sans ostentation. De même, l’aspect métallique des clochettes résonne joliment avec les traits de guitare électrique un peu distordus ou suraigus.

Sur la longueur, le propos peut toutefois un peu se déliter, surtout quand le renouvellement des attaques de guitares se fait assez faible ; mais il faut probablement y voir là le souhait d’apporter une dimension vaguement psychédélique, travaillant autour d’un certain magnétisme de l’itération. Quoiqu’il en soit, on tient là un nouvel épisode de la carrière d’un musicien qui n’arrêtera jamais ses recherches.

François Bousquet
le 24/05/2018

À lire également

Laurence Crane / Asamisimasa
Sound Of Horse
(Hubro)
1982
Chromola
(Hubro)
Moskus
Ulv Ulv
(Hubro)
Erik Honoré
Unrest
(Hubro)