North Atlantic Drift

Departures, Vol. 2

(Sound in Silence / Import)

 date de sortie

01/08/2018

 genre

Electronique

 style

Ambient

 appréciation

 tags

Ambient / North Atlantic Drift / Sound in Silence

 liens

Sound in Silence

 autres disques récents
James Murray
Landscapes Of Lovers
(Fluid Audio)
Saloli
The Deep End
(Kranky)
Styrofoam
We Can Never Go Home
(Sound in Silence)
Luca Formentini
Scintilla
(Audiobulb)

En 2013 paraissait Monuments, album avec lequel ces pages faisaient connaissance avec North Atlantic Drift, et disque fort bien reçu ici. La carrière des Canadiens s’est développée depuis mais sans qu’on y revienne, avant ce Departures, Vol. 2, à nouveau publié par sound in silence et qui, musicalement, reprend les qualités décrites à l’époque et mélange à nouveau ambient à base de nappes discrètes de guitares et petits bruitages expérimentaux.

À ce titre, on saura gré au duo d’offrir fréquemment ce type d’adjuvants et de ne pas se laisser aller à la facilité qui serait d’enchaîner les notes perlées ou les accords tenus de six-cordes. Il en va ainsi quand des granulosités peuplent délicatement l’arrière-plan (Glow) ou bien lorsqu’il s’agit de petits crépitements (Carousel, Mountain Spectre) ou de souffles lointains (Formation, Autumn). Comme souvent avec ce genre de propositions, l’imaginaire de l’auditeur se trouve fortement sollicité, voguant au fil des morceaux entre luminosité et froideur, entre vaguelettes et flammèches ou bien entre atmosphère feutrée et quête de grands espaces.

S’il est parfois nécessaire de tendre l’oreille pour percevoir tel ou tel élément, la belle consistance et homogénéité de l’ensemble sont indéniables, dans un contexte où le jeu sur les contrastes (majoritairement entre les réverbérations apposées sur les guitares et l’aspect plus synthétique des autres apports) produit une rencontre très intéressante. Sans se faire tapageurs, bien calés dans leur savoir-faire, Brad Deschamps et Mike Abercrombie confirment donc leur bon niveau.

François Bousquet
le 06/09/2018

À lire également

Liam J Hennessy
Held
(Sound in Silence)
Styrofoam
We Can Never Go Home
(Sound in Silence)
con_cetta
Origine
(Sound in Silence)
Thee Koukouvaya
Witches’ Jelly
(Sound in Silence)