A Lily

Id-Dar Tal-Missier

(Blank Editions / Import)

 date de sortie

31/08/2018

 genre

Rock

 style

Pop

 appréciation

 tags

A Lily / Blank Editions / Pop

 liens

Blank Editions

 autres disques récents
Gavin Miller
Shimmer
(Sound in Silence)
Eternell
Still Light
(Sound in Silence)
Moskus
Mirakler
(Hubro)
Tim Hecker
Konoyo
(Kranky)

Lorsqu’on avait recensé, en début d’année, l’album publié par A Lily sur sound in silence, on avait un peu rapidement signifié que l’Anglais opérait dans un registre de pure ambient, à l’écart du post-rock lyrique d’Yndi Halda, la formation où il officie par ailleurs. En fait, Ten Drones On Cassette était un pas de côté dans la discographie personnelle du Britannique, qu’on a un peu creusée depuis. Preuve en est avec Id-Dar Tal-Missier, nouveau long-format qui se place dans une lignée plus orchestrée, chantée et à mélodies, lignée que James Vella avait suivi sur ces précédentes sorties.

Sans forcément aller jusqu’à le qualifier de « pop », il n’en demeure pas moins que cet album accueille du chant sur ses six morceaux (voire des chœurs sur deux d’entre eux), de nombreux instruments (banjo, violoncelle, orgue, xylophone, violon, etc…), des petits riffs de guitare électrique (I Heard The Well Rope Sing) et même des refrains accrocheurs (Paint Me With Your Blood Again). L’atmosphère sait aussi être plus caressante, quand la batterie frappe uniquement des toms et que le violon de Daniel Neal (lui aussi venu d’Yndi Halda) se montre plus présent (It’s Getting Late, You Know).

La voix de James Vella se fait, dans ce contexte, assez « blanche », imprimant peu sa marque, hormis les accents mélodiques évoqués plus haut, préférant laisser se développer les lignes instrumentales. Lorsqu’elle se dédouble pour livrer chant et contre-chant (Mbira Heart), on jurerait entendre certains morceaux des (nombreux) disques pop-folk publiés par Morr Music il y a quelques années. Ce souvenir, ni négatif, ni positif, mais un peu inoffensif, traduit la limite qu’on trouve à ce genre de proposition musicale.

François Bousquet
le 28/09/2018

À lire également

Yndi Halda
Under Summer
(Big Scary Monsters)
A Lily
Ten Drones On Cassette
(Sound in Silence)
15/12/2007
Electrical Lands Festival
(Espace Charles Vanel)
Yndi Halda
A Sun-Coloured Shaker (EP)
(Sound in Silence)