1998-2018... Et ça continue encore et encore !

Il y a 20 ans, la France gagnait le mondial de football.
Il y a 20 ans, Jack Lang créait la Techno Parade.
Il y a 20 ans, EtherREAL voyait le jour.

20 ans jour pour jour puisque c’est le 30 septembre 1998, quelques mois après avoir acheté mon premier modem, que je livrais à l’internet mondial quelques chroniques de disques et concerts, probablement avec une certaine émotion. C’est dans ce même appartement, à ce même bureau que je rédige aujourd’hui cet édito, que j’essaye de prendre un peu de recul tout en restant étonné par cette longévité.

20 ans à l’échelle du web, ce sont de multiples évolutions technologiques et marketing entre lesquelles nous avons slalomé en essayant de rester fidèle à nous-même. Si EtherREAL est toujours en vie c’est donc peut-être justement parce que nous ne tirons aucun revenu de ce site, que nous avons toujours refusé toute publicité et autres liens affiliés qui polluent le web actuel. La passion aurait pu s’effriter avec le temps, mais il semblerait qu’elle reste notre principal moteur.

Plus intéressant, 20 ans à l’échelle de la musique, c’est un début de reconnaissance des nouvelles musiques et cultures électroniques, ce sont les quais de Seine et l’effervescence du Batofar, les festivals de plus en plus nombreux (Siestes Électroniques, Présences Électroniques et Bozar Electronic Arts Festival en tête), la loi Hadopi qui reste notre article le plus lu à ce jour, le déclin du CD et l’arrivée des plateformes de streaming, avec en fil rouge les Instants Chavirés dont nous avons également couvert pas loin de 20 ans de concerts.

20 ans, c’est aussi un certain nombre de rencontres, de personnes, de structures qui chacune à leur façon nous ont poussé à continuer. Vous, lecteurs, bien sûr, ne serait-ce que pour les quelques remerciements que vous nous adressez parce que vous avez découvert un artiste sur nos pages. Vous, artistes, responsables de labels, boites de promo pour votre confiance et votre soutien.
Et bien sûr un grand merci à tous les contributeurs directs, qu’ils soient auteurs de 1 ou 2000 articles, des premiers qui ont largement contribué à l’essor du site (Bertrand et Soizig, François, Gilles, Léa) aux derniers qui ont apporté un nouveau souffle (Manon, Pierre-Luc), sans oublier Alice (Pole Ka) à qui l’on doit notre dernière refonte graphique.
Je vais tout de même adresser un remerciement tout particulier à François pour ses chroniques quasi quotidiennes et la rubrique arts visuels dont il est presque l’unique contributeur, sans qui EtherREAL aurait peut-être cessé un peu plus tôt.

Cet édito ressemble un peu à une conclusion mais comme le suggérait le titre emprunté à Francis Cabrel, bien sûr il n’en est rien. Disons que c’est un chapitre qui se termine mais il nous reste encore quelques pages à écrire. Aussi nous allons rester sur de belles références musicales et vous dire "Rendez-vous dans 10 ans" pour un nouvel édito !

Fabrice ALLARD
le 30/09/2018