Gavin Miller

Shimmer

(Sound in Silence / Import)

 date de sortie

30/09/2018

 genre

Rock

 style

Ambient / Post-Rock

 appréciation

 tags

Ambient / Post-Rock / Sound in Silence

 liens

Sound in Silence

 autres disques récents
Martijn Comes
Interrogation Of The Crystalline Sublime
(Moving Furniture Records)
Quentin Sirjacq
Companion
(Schole)
Altars Altars
Fragments
(Home Normal)
Simon Scott
Soundings
(Touch)

Lors d’une des « découvertes Twitter » de ces pages, Gavin Miller avait été simplement évoqué, en tant qu’auteur d’un album en collaboration avec Russel M. Harmon, à qui était dédiée la « découverte » en cause. Quatre ans et demi plus tard, c’est au tour de l’Anglais de connaître une recension plus conséquente, à l’occasion de la publication d’un mini-album sur sound in silence. Dans la lignée de ce que le label grec peut nous offrir, nous nous trouvons ici face à six titres ambient-post-rock, interprétés par une guitare alanguie, accompagnée de nappes de synthé, de rares interventions de piano et de quelques vocalises féminines.

Avec des morceaux sans nom (Part 1, Part 2, etc…) et des matériaux aussi courus, on ne peut pas dire que Gavin Miller cherche spécialement à se singulariser ; dans ce contexte, les vingt-trois minutes de Shimmer se déroulent sans déplaisir, mais sans réelle passion non plus. On relèvera néanmoins une belle homogénéité d’ensemble, soulignée par le fait que les morceaux s’enchaînent sans qu’on y prête réellement gare, un habile jeu sur la stéréo et des lignes de six-cordes assez émouvantes. Pour autant, une nouvelle fois, le mini-album est probablement trop court et trop peu inhabituel pour soulever chez nous un plein enthousiasme. Partie remise pour la prochaine sortie de Gavin Miller ?

François Bousquet
le 15/12/2018

À lire également

A Lily
Ten Drones On Cassette
(Sound in Silence)
North Atlantic Drift
Monuments
(Sound in Silence)
Port-Royal / Absent Without Leave
Magnitogorsk
(Sound in Silence)
The Green Kingdom
Seen And Unseen
(Sound in Silence)