Gri + Mosconi

Between Ocean And Sky

(Slowcraft Records / Import)

 date de sortie

30/11/2018

 genre

Electronique

 style

Ambient

 appréciation

 tags

Ambient / Slowcraft Records

 liens

Slowcraft Records

 autres disques récents
Amp
Entangled Time
(Sound in Silence)
Joel Tammik
Imaginary Rivers
(TXT Recordings)
Ambidextrous
Echoes Of Science
(Fantasy Enhancing)
The Gentleman Losers
Make We Here Our Camp Of Winter
(Sound in Silence)

En plus de ses propres sorties, James Murray met à contribution son label Slowcraft Records pour offrir des albums opérant dans un registre ambient non éloigné du sien, et publiés dans des packaging soignés et classieux. Nouvel exemple avec l’album de Gri + Mosconi, soit la réunion de deux musiciens dont nous n’avions pas encore évoqué les travaux solo, y ayant toutefois prêté une oreille mais sans aller plus loin dans leur recension.

Cette collaboration leur permet, comme souvent dans ce style musical, de combiner un clavier un peu aérien et élégiaque, d’une part, et des nappes plus granuleuses et ornementées, d’autre part. Sous cet aspect, l’intitulé du long-format s’avère assez transparente puisqu’il s’agit bien de se placer à égale distance de quelque chose de mouvant et bouillonnant, d’un côté, et d’un aspect plus vaste et ample, de l’autre. La longueur de chacun des six morceaux de l’album (plus de sept minutes, en moyenne) favorise évidemment de tels développements, permettant aux textures électroniques de se déployer, de mettre en place une phrase musicale au piano, qui va ensuite se répéter, de saturer progressivement ses nappes ou bien encore de faire entrer et sortir des accords de guitare.

Avec sa belle densité, l’album de Francis M. Gri et Federico Mosconi procure parfois une sorte de vertige sonore, l’auditeur se trouvant pris dans les empilements, mais pouvant constamment se raccrocher aux interventions perlées du piano. Cette aptitude à jouer sur ceux deux tableaux traduit à la fois la réussite du disque et la capacité des deux musiciens à opérer de concert, format pas toujours évident pour des créateurs œuvrant par ailleurs en solo.

François Bousquet
le 07/02/2019

À lire également

Alapastel
Hidden for the Eyes
(Slowcraft Records)
James Murray
Heavenly Waters
(Slowcraft Records)
James Murray
Floods Returned
(Slowcraft Records)