Simon Scott

Soundings

(Touch / La Baleine)

 date de sortie

22/02/2019

 genre

Electronique

 style

Ambient

 appréciation

 tags

Ambient / Simon Scott / Touch

 liens

Touch
Simon Scott

 autres disques récents
Western Edges
Prowess
(Sound in Silence)
Mis+Ress
Dispellers
(Sound in Silence)
Ex Confusion
I Remember When
(n5MD)
Deaf Center
Low Distance
(Sonic Pieces)

Installé chez Touch depuis 2016 (ces pages s’étaient fait l’écho de FloodLines, album live suivi d’une ressortie de Below Sea Level), Simon Scott semble s’y trouver à la bonne place puisque l’Anglais y propose, avec Soundings, un disque entre ambient et field recordings. En effet, profitant d’une sorte de tour du monde réalisé avec Slowdive (dont il tient la batterie) en 2014 lors de la reformation du groupe, le musicien a capté des sons et des enregistrements un peu partout avant d’y ajouter quelques instruments réels.

C’est ainsi qu’une guitare électrique saturée vient placer ses traits sur les nappes extérieures (Mae) ou que, dans un registre nettement moins éclatant, les cordes de Charlie Campagna et Zachary Paul enrobent avec suavité les textures du Britannique (Nigh). Alors qu’on craignait un peu (et les premières minutes ne font rien pour écarter ce léger scepticisme) que Simon Scott limite un peu son intervention à un simple pressage de la fonction « rec » de ses machines, ses apports instrumentaux viennent conférer une dimension toute autre, nettement plus riche.

Au surplus, plus le disque avance, plus la longueur des morceaux s’allonge, partant d’environ quatre minutes pour terminer au-delà du quart d’heure. Comme souvent avec pareil registre, le musicien trouve évidemment matière à déployer son propos avec cette durée étendue. Quelques bruissements et crépitations continuent de s’entendre, reflets des captations réalisées de par le monde, mais l’adjonction des cordes, des accords de synthé, de rythmiques un peu lointaines et autres traitements permettent d’aller vers des contrées plus riches encore.

François Bousquet
le 12/03/2019

À lire également

Mika Vainio
Black Telephone of Matter
(Touch)
Phill Niblock
Touch Strings
(Touch)
Rosy Parlane
Jessamine
(Touch)
BJ Nilsen
The Invisible City
(Touch)