Une semaine particulièrement riche lors de laquelle on retrouve quelques connexions avec de précédentes découvertes (Vektoria et le saxophoniste Simon West, tous deux membres de IKTA) ou encore une surprise canadienne répondant au nom d’Alex Ookpik et composant une électro-pop fragile.

Mais puisqu’il faut faire des choix, on retiendra plutôt le travail de Cezary Gapik, artiste polonais né en 1963 et actif depuis les années 80. Un choix dans la plus pure ligne éditoriale de ce site puisque Cezary Gapik compose une musique ambient drone, minimale, tendance isolationniste.
Sa production est assez colossale et pour la plupart disponible sur sa propre page Bandcamp (35 albums) pour un cout modeste (généralement 2,50€ l’album).

Vu le nombre de références et l’étendue de leur sortie dans le temps, nous allons prendre ici trois références de différentes périodes.

En 2000 il sort l’album Artefakt ne contenant qu’une pièce de 63 minutes. On trouve ici son travail le plus expérimental, entre dark ambient et isolationnisme, pour auditeurs motivés :

Entre 2002 et 2006 son travail se diversifie, tantôt dans un registre ambient drone ultra minimale et hypnotique, tantôt plus complexe avec des ébauches mélodiques, sonorités concrètes et manipulation de field recordings. On retrouve un peu de tout ça sur l’album Vol.35 sorti en 2002 :

On terminera avec sa dernière référence en date et quatrième volet de sa série Sketches compilant des compositions enregistrées en 2010. Le registre est encore varié avec des drones qui flirtent parfois avec le bruitisme.

En plus de Bandcamp, on vous conseille d’aller voir le compte Soundcloud de l’artiste qui à l’air d’être un espace d’expérimentation. On y découvre une musique un peu différente, notamment plus nerveuse, plus dure.


Découvrir Cezary Gapik :
Bandcamp : http://cezarygapikakacezar.bandcamp.com
Soundcloud : https://soundcloud.com/cezargapik
Site Web : http://cezarygapik.wordpress.com

Suivre Cezary Gapik :
Twitter : https://twitter.com/CezaryGapik
Facebook : https://www.facebook.com/cezarygapi...

News précédente
Découverte Twitter S47-2013 : Endtyme Records
(26/01/2014)
News suivante
Découverte Twitter S49-2013 : H1987
(03/02/2014)