Cette semaine on sort un peu de notre domaine de prédilection pour vous parler d’un projet hybride mené par le bordelais David Pernollet, seul aux manettes de Machine Man. Le nom du projet tient tout autant du fait que le bonhomme joue le rôle de l’homme orchestre que de la référence au Man Machine de Kraftwerk, l’une de ses multiples influences aux côtés de Sonic Youth, John Zorn, Add N to (X), Soft Cell, les Chemical Brothers, Depeche Mode, Aphex Twin, ou encore The B-52’s.

Mais dans le lot, c’est surtout à Add N to (X) que l’on pense, et à Duracell pour la performance. C’est en concert que le projet semble prendre toute son ampleur, le bordelais jouant seul derrière sa batterie et quelques machines, le chant passant généralement au filtre d’un vocoder en plus de la prise réelle.

On change un peu de Soundcloud et Bandcamp et c’est sur ReverbNation que l’on découvrira le travail de Machine Man, avec en tête de liste un titre qui semble lui coller comme un gant : D.I.Y.

Avec Walk on the Korg c’est le style désenchanté des années 80 qui prend le dessus...

Tandis que Mégaphonie est l’occasion d’abandonner un peu les machines et d’intégrer une guitare :

Et pour finir, comme on avançait que ce projet doit prendre toute son ampleur en live, voici une excellente vidéo d’un concert datant de juillet 2013.


Découvrir Machine Man :
Reverbnation : http://www.reverbnation.com/machine...
MySpace : https://myspace.com/machinemansound...
Youtube : https://www.youtube.com/user/TheMac...
Site Web : http://machinemanchannel.blogspot.fr/

Suivre Machine Man :
Twitter : https://twitter.com/machinemansound
Facebook : https://www.facebook.com/machinemansound

News précédente
Découverte Twitter S13-2014 : From A Tree
(17/05/2014)