On ne sait pas grand chose de Jules Bryant, si ce n’est qu’il est anglais. Depuis combien de temps compose-t-il ? Dans quel contexte, sur quel scène se situe-t-il ? Vraisemblablement hors des circuits habituels étant donné qu’on ne lui trouve aucune production discographique mis à part une contribution pour un petit groupe pop-rock.
L’intégralité de ses productions se trouve sur son compte Soundcloud, avec une partie de son travail dédiée à des installations.

Commençons ce petit tour d’horizon avec une première pièce qui donne tout de suite le ton avec une belle montée de drone synthétiques oscillants.

Après avoir vu le principe du travail de cet anglais, à base de synthés, on découvre qu’il adapte le procédé à différents instruments retournant généralement vers une ambient drone. Dans l’exemple suivant ce sont des orgues qui prennent place après une longue introduction de field recordings.

Adepte donc d’un certain minimalisme, Jules Bryant pousse un peu plus loin le procédé en le déclinant sur sa voix et un seul mot : Why ?

Ce Why ? était certainement une évolution de Don’t Forget Us composé un peu plus tôt. Ici c’est une phrase qui est répétée à l’infini, croisements, changements de tonalité, pour un travail qui nous fait penser à Alessandro Bosetti mais dont le résultat, doux, feutré et poétique est plus proche de Laurie Anderson.

Impossible de conclure sans parler de ce qui semble être une série de compositions répondant à des contraintes similaires. Tout est dans les titres : 4 Notes For Voice, 4 Notes For Synth, 1 Note For Double Bass, 2 Notes For Electric Guitar, et peut-être bien notre préféré, 4 Notes for Trumpet. Une collaboration avec le vidéaste Simon Botterill a été présentée en mai 2015 au Future Sound Festival de Preston, en voici le résultat :

Découvrir, écouter, partager...
https://soundcloud.com/julesbryant
https://www.youtube.com/channel/UCX...
http://www.julesbryant.co.uk/# !musi...
https://twitter.com/julesbryant54

News précédente
Découverte Twitter S05-2015 : M.Nomized
(02/08/2015)