Cette semaine c’est une semi découverte que l’on fait puisque l’on connait déjà No Type. Même si cela fait un petit moment que nous n’avons pas parlé de leurs productions, c’est le label qui nous a fait connaitre quelques artistes que l’on apprécie beaucoup tels que Nicolas Bernier, Metaxu ou encore Tomas Jirku.
Panospria est à l’origine un collectif d’artistes (musique, vidéo, design...) qui a formalisé son groupement sous forme de netlabel en 2004 avant d’être intégré au catalogue No Type qui comprenait déjà Sine Fiction, BricoLodge et Annexe. Aujourd’hui seuls No Type et Panospria semblent actif, publiant à des rythmes très différents puisque le premier a longtemps sorti des productions physiques alors que le second a toujours diffusé le travail de ses artistes via le net.

Difficile de faire le tour de leurs productions puisque ce sont plus de 200 artistes qui sont représentés à travers ces catalogues. Par ailleurs nous allons vous inciter à aller sur leur site qui est extrêmement bien fait et propice à la découverte. En effet en dehors des classiques navigation/recherche par labels (ici appelés Collections) ou artistes, vous trouverez dans la rubrique "Canaux" des radios ou playlists générés selon des thèmes, que vous souhaitiez écouter une musique plutôt, calme, rythmique, bruitiste, expérimentale, des chansons ou de l’improvisation.

Accès aux canaux :
http://www.notype.com/drones/radio.f/

Le registre est donc extrêmement large, mais voici quelques pistes pour démarrer, globalement très axées ambient, drone, electronica.

Publié en 2008 chez Panospria, le premier et apparemment le seul album de The Fold, belle electronica/IDM frétillante et sautillante :

Si ces labels sont canadiens, les artistes qu’ils signent viennent du monde entier. Aussi c’est avec l’argentin Federico Monti que l’on poursuit. Signé notamment chez CONV et Störung, il a produit deux albums pour Panospria. Ici un extrait de son album Omega publié en décembre 2011, une electronica minimale et clinique.

On calme un peu le tempo et on poursuit avec Darcin, également auteur de deux productions pour Panospria. On retient ici Magnifico Attractions qui ouvre l’album Parc (2006).

On termine avec l’ambient aérienne de Gyges, hypnotique et envoûtante.

Toutes ces productions sont en libre téléchargement !

Découvrir, écouter, partager...
https://twitter.com/panospria
http://www.notype.com
https://soundcloud.com/panospria

News précédente
Découverte Twitter S06-2015 : Jules Bryant
(09/08/2015)