The Soliton Project (que l’on trouve parfois réduit à Soliton) est le nom sous lequel travaille Stephen Shiell, artiste anglais produisant musique et sculptures sonores. Son travail se base sur la manipulation de sonorités tirées de machines industrielles et autres appareils électriques dont il extirpe rythmes et mélodies pour un résultat généralement très ambient.

Plutôt que de longs discours, on vous propose d’écouter tout de suite End of the old illusions qui illustre parfaitement notre propos. Certainement l’un de ses travaux les plus aboutis.

Un peu plus récemment, Stephen Shiell confirmait sa direction prise en faveur d’un certain minimalisme. A sense of nine tomorrows est dépourvu de rythme et l’auditeur baigne dans une infinie douceur.

Sur ses précédents travaux, le traitement de ses enregistrements n’étaient pas systématique. Sur To distant places they have flown par exemple, certains sons et field recordings sont assez clairement perceptibles, avec notamment quelques voix lointaines.

On terminera ce voyage dans le temps avec The wave of translation composé trois ans plus tôt. Le procédé apparait ici assez clairement, les machines grésillent, vibrent, oscillent, et la musique de Soliton sonne beaucoup plus industrielle et rythmée.

On vous laisse fouiller le compte Soundcloud de l’artiste pour poursuivre la découverte. Un compte assez riche (23 titres), mais n’ayant malheureusement connu aucune mise à jour depuis un an...


Découvrir The Soliton Project :
Soundcloud : https://soundcloud.com/soliton
Vimeo : https://vimeo.com/user5187716

Suivre The Soliton Project :
Twitter : https://twitter.com/Soliton_project
Facebook : https://www.facebook.com/pages/Soli...

News précédente
Découverte Twitter S39-2013 : Red Clouds
(14/12/2013)